ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

- Publié le 17/01/2016 à 14:55


Taïwan: un soulier de verre de 17 mètres de haut pour les amoureux



Les couples taïwanais pourront bientôt apporter une touche de glamour XXL à leurs photos de mariage en posant devant un escarpin géant de 17 mètres de haut, qui sera inauguré en février dans le sud-ouest de l'île.

Le soulier de verre bleu et d'acier est déjà baptisé "l'église-chaussure" ("shoe church").

Mais le clinquant monument, dont on imagine mal où pourraient se tenir les fidèles, n'est pas un lieu de culte. Il a été conçu pour être le décor de photos de mariage pas comme les autres.

Les autorités de la province de Chiayi, sur la côte occidentale de Taïwan, multiplient les actions pour attirer les touristes. L'escarpin géant est leur dernière initiative après la récente inauguration de l'antenne locale d'un des plus grands musées de l'île, à une quarantaine de minutes en voiture de là.

Malgré les critiques, certains jugeant l'aspect tape-à-l'oeil de l'escarpin ne colle pas au milieu naturel, les autorités sont sûres que'"il deviendra un nouveau lieu de tourisme", a déclaré à l'AFP Hung Chao-chang, le porte-parole de l'organisation chargée de promouvoir le tourisme dans cette partie de l'île.

"Son design est unique. La plupart des mariées aiment porter des talons aiguille et je crois que ce bâtiment correspondra à leur imagination", a-t-il poursuivi. "En fait, nous avons déjà reçu beaucoup d'appels pour nous demander quand ça allait ouvrir."

Le monument sera inauguré le 8 février, jour du Nouvel An chinois.

Les autorités locales, qui ont dépensé plus de 650.000 dollars pour sa construction, espèrent que l'escarpin de verre bleu connaîtra le même succès qu'une autre installation voisine conçue par le gouvernement - deux arches connues sous le nom d'"église de cristal" - qui est devenue le décor préféré des mariés taïwanais.

Mais au-delà de sa valeur esthétique, la chaussure témoigne également du passé tragique de la région.

Dans les années 50, des centaines de villageois des zones côtières du sud ont été victimes de gangrène en ingurgitant de l'eau contaminée à l'arsenic.

Beaucoup de personnes ont dû être amputées des pieds pour rester en vie.

"Cette sculpture en forme de chaussure est là pour signaler la fin de cette tragédie", a assuré Hung Chao-chang.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les entrailles de la Terre grouillent de vie intraterrestre
Vivre dans un quartier avec beaucoup de végétation permet de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires
Climat: des scientifiques appellent à freiner l'essor démographique
L'humain capable de reconnaître 5000 visages
Vietnam: saisie de huit tonnes d'ivoire et d'écailles de pangolin
Le cadavre d'un rorqual d'une dizaine de mètres échoué à Porquerolles
Le cancer en progression «alarmante» dans le monde
Cryptomonnaies: Google interdit les applications de minage sous Android
Néonicotinoïdes: l'Anses recommande d'accélérer les méthodes alternatives
Google promet de mettre l'intelligence artificielle au service du journalisme
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.