ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Mercredi 13 Décembre 2017

CIEL&ESPACE - Publié le 17/01/2016 à 15:06


Le village lunaire, un successeur idéal à la station internationale



Le nouveau patron de l'Agence spatiale européenne (ESA) Jan Wörner a défendu vendredi son idée de "village lunaire", estimant qu'il s'agirait d'un "successeur idéal" à la Station spatiale internationale (ISS) sur le plan de l'exploration de l'espace.

Depuis sa prise de fonction en juillet, M. Wörner a évoqué à diverses reprises cette idée de "Moon village" multinational, notamment devant le Congrès international d'astronautique (IAC) à Jérusalem en octobre et aux Etats-Unis.

"Il ne s'agit pas de bâtir de petites maisons et d'avoir une mairie, une église etc.", a expliqué M. Wörner lors d'une conférence de presse.

"Dans mon idée, un village c'est un endroit où différentes personnes arrivent avec des idées différentes et créent quelque chose qui n'est pas seulement individuel", a poursuivi l'ancien patron de l'agence spatiale allemande DLR.

"Le village lunaire international aurait des usages multiples et des utilisateurs multiples". Un pays pourrait être intéressé par la science, il pourrait y avoir une compagnie privée soucieuse d'exploration minière, certains pourraient vouloir utiliser la lune comme un "tremplin" pour explorer plus loin, a-t-il dit. Il pourrait aussi y avoir un grand radiotélescope.

Les différentes entités apporteraient leurs compétences, dans un esprit de "coopération". "Je pose une restriction: n'apportez pas d'armes!", a plaisanté M. Wörner.

"Nous discutons à présent au niveau mondial pour voir si cela suscite assez d'intérêt pour aller plus loin", a-t-il dit.

Ce village lunaire pourrait voir le jour après la fin de l'ISS, que les Etats-Unis, la Russie, le Canada et le Japon ont décidé de prolonger jusqu'en 2024.

Pour le moment, l'Europe ne s'est pas engagée à financer l'ISS après 2020. La question sera débattue lors la prochaine conférence ministérielle de l'ESA à Lucerne (Suisse) début décembre.

"Je vois le village lunaire comme le successeur idéal de l'ISS" pour l'exploration, a déclaré M. Wörner. "Pour l'instant, je ne vois pas d'autre idée concurrente sur la table".

Contrairement à l'ISS, un village lunaire ne nécessite "pas de décision formelle" entre les différents pays. "C'est plus une vision commune des différentes nations pour aller ensemble sur la Lune".

M. Wörner assure que cela ne lui déplaît pas que certains trouvent "folle" son idée de village. "Nous devons sortir des sentiers battus, avoir des idées nouvelles".

1 commentaire

    Laisser un commentaire


     Publicité 
     Top News 
    Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
    Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
    Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
    Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
    A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
    Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
    Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
    L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
    Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
    Italie: un village de trompe-la-mort va révéler son secret
     Publicité 
     En image 
     Dernières réactions 
    18/01/2016 - 17:34 - eric
    Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
    17/12/2015 - 15:37 - gilles
    Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
    10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
    DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
    17/03/2014 - 01:21 - Micha
    Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
    03/03/2014 - 10:31 - didier
    Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
     Publicité 


    2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.