ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 15/02/2016 à 17:54


L'Indonésie interdit les émoticônes gays sur les applications de messagerie



Les autorités indonésiennes ont demandé aux opérateurs proposant des applications de messagerie instantanée de supprimer tous les émoticônes et pictogrammes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), une nouvelle offensive contre l'homosexualité dans le pays musulman le plus peuplé au monde.

Ces émoticônes représentant des couples de même sexe se tenant par la main et le drapeau arc-en-ciel communément utilisé pour symboliser la communauté LGBT sont disponibles sur LINE et Whatsapp, des applications très populaires en Indonésie, ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

"De tels contenus se sont pas autorisés en Indonésie en vertu de nos principes culturels et des normes religieuses, et les opérateurs doivent respecter cela", a déclaré vendredi à l'AFP un porte-parole du ministère de la Communication et de l'Information, Ismail Cawidu.

Les contenus pro-LGBT sont particulièrement préoccupants dans la mesure où ils sont déclinés sous formes d'émoticônes et de pictogrammes qui pourraient attirer les enfants, a-t-il expliqué.

"Ces choses-là sont peut-être considérées comme normales dans certains pays occidentaux, mais en Indonésie c'est pratiquement impossible", a-t-il estimé.

Le ministère a ainsi contacté toutes les sociétés proposant de tels contenus, notamment Facebook et Twitter, en leur demandant de retirer ces émoticônes, faute de quoi les applications pourraient être interdites en Indonésie.

LINE Indonesia a déjà retiré ses émoticônes gays de ses boutiques en ligne et publié un message d'excuses: "LINE regrette les incidents liés à certains pictogrammes qui sont considérés comme sensibles par bien des gens".

L'homosexualité n'est pas illégale en Indonésie, mais ce sujet reste très controversé.

En janvier, l'Université d'Indonésie a ainsi signifié à un groupe de soutien à la communauté homosexuelle proposant une éducation sexuelle et des conseils aux étudiants LGBT qu'il n'avait pas la permission d'organiser des réunions sur le campus.

Aceh, l'unique province du pays à appliquer la charia, a adopté l'an passé une loi locale sanctionnant de coups de bâton de rotin les homosexuels ayant eu des relations sexuelles prouvées.

L'offensive contre les émoticônes reflète une nouvelle atteinte aux droits de la communauté LGBT, a indiqué un important défenseur des droits de l'homme en Indonésie, Haryono, estimant que c'était "le dernier d'une série d'incidents récents".

A2mac1, le champion français qui vend les secrets des voitures
La commande vocale change la manière de faire les courses
Des lycéens inventent une fleur connectée pour mieux connaître les abeilles
En Chine, un robot-professeur pour garder les tout-petits
Pendant la Coupe du monde les murs russes ont des oreilles, prévient Washington
Dans un atelier d'outils de neuroradiologie, des techniques de haute couture
Le bitcoin, une monnaie décentralisée mais surtout très concentrée
Jeux vidéos: pour Ubisoft, l'avenir passe par les fans et les stars de cinéma
Le Vietnam verrouille internet
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.