ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

PLANETE - Publié le 29/03/2016 à 16:07


Australie: la Grande barrière menacée par le blanchissement de coraux



Des observations aériennes de la grande Barrière ont révélé l'un des plus graves épisodes de blanchissement des coraux de cet écosystème australien unique, ont annoncé mardi des scientifiques.

Après avoir survolé 520 récifs en avion ou en hélicoptère entre Cairns (nord-est de l'Australie) et le détroit de Torrès, qui sépare l'Australie de l'île de Nouvelle-Guinée, les chercheurs ont parlé d'un spectacle accablant.

"Cela va changer pour toujours la Grande barrière de corail", a déclaré à l'Australian Broadcasting Corporation Terry Hughes, expert des récifs coraliens à l'Université James Cook de Townsville (nord-est), dans l'Etat du Queensland.

Le blanchissement des coraux est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration. Il est provoqué par la hausse de la température de l'eau, qui entraîne l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.

Les récifs peuvent s'en remettre si l'eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste.

"Nous observons des niveaux énormes de blanchissement dans la portion d'un millier de kilomètres dans le nord de la Grande barrière", selon M. Hughes.

Il y a une dizaine de jours, le gouvernement australien avait déjà qualifié de "grave" le phénomène en cours dans le nord de la Grande barrière, tout en disant que le sud était relativement épargné.

Dans un communiqué, M. Hughes a reconnu que le sud de la Grande barrière avait été préservé à la faveur d'une météo nuageuse qui a permis d'éviter l'élevation de la température.

Mais il a souligné qu'aucun récif de corail du grand nord de la Grande barrière n'était épargné.

"Le blanchissement est plus grave que lors des épisodes de 2002 ou 1998", a-t-il ajouté.

La Grande barrière, inscrite au patrimoine de l'Humanité depuis 1981, est menacée par le réchauffement climatique, les ruissellements agricoles, le développement économique et la prolifération des acanthasters, étoiles de mer qui détruisent les coraux.

Le site de 345.000 km2 a évité de justesse d'être placé par l'Unesco sur sa liste des sites en péril. Canberra oeuvre à un plan de préservation sur 35 ans.

Des organisations de protection de la nature ont vu dans le phénomène actuel une des conséquences directes du réchauffement climatique.

"Quand vous regardez ces photos blanches austères (de coraux blanchis), vous avez devant vous le visage du réchauffement climatique", a déclaré Nick Heath, porte-parole de WWF Australie (Fonds mondial pour la nature).

Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
En Antarctique, un bain glacé pour fêter le solstice
Corée du sud: tuer les chiens pour leur viande est illégal, juge un tribunal
Une nature sous cloche pour mieux comprendre l'impact humain
Plancton décimé, poissons sonnés: les effets du vacarme sous-marin créé par l'homme
L'environnement figurera dans l'article premier de la Constitution française
Koko, le gorille qui maîtrisait la langue des signes, est mort
Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés
Alouettes, abeilles et orchidées... un eden près des tarmacs
Désemparés, des apiculteurs contraints de réduire en cendres leurs abeilles
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.