ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 19 Novembre 2018

SANTE - Publié le 14/05/2016 à 15:31


Arthrose : les faux-amis de l'alimentation



Attention aux aliments miracles et aux idées reçues. Si certains nutriments semblent favorables aux articulations, les preuves scientifiques sont ténues.

En tête de liste des conseils relayés par les médias figure le choix des graisses: pour protéger ses articulations, il faudrait privilégier certains acides gras, les fameux oméga 3, au détriment d'autres, les oméga 6. Les premiers se trouvent en assez grandes quantités dans les poissons gras (maquereau, hareng, sardine, anchois, thon…) et dans certaines huiles (olive, noix, colza). Les seconds sont plutôt présents dans les viandes, les oeufs et les produits laitiers. Or ces dernières années, plusieurs études ont planché sur les bénéfices d'une alimentation riche en oméga 3 pour contrer l'inflammation des articulations ou la dégénérescence des cartilages, c'est-à-dire l'arthrose. Avec des résultats souvent contradictoires, tant chez l'animal que chez l'homme.

A l'université de Bristol, par exemple, l'équipe du Dr John Tarlton a testé voilà quatre ans l'effet d'un régime enrichi en oméga 3 sur des cochons d'Inde, pendant une centaine de jours. Résultat: les animaux en ayant bénéficié se révèlent ensuite moins sujets aux problèmes d'arthrose, ce que confirment par ailleurs un certain nombre de paramètres biologiques liés au cartilage. Seul problème: comme le reconnaissent ses auteurs, l'étude souffre du trop petit nombre de prélèvements disponibles pour l'analyse, et certaines mesures ne sont pas fiables du point de vue statistique. Des limites dont souffrent bon nombre de recherches dans ce domaine, limitant ainsi la portée de leurs conclusions. Sans compter que les résultats ne vont pas toujours dans le même sens, comme le montrent des études menées en 2015 chez la souris. Et l'on pourrait en dire autant chez l'homme, tant pour l'arthrose que pour l'arthrite rhumatoïde.

L'effet du lait sur l'arthrose

Au milieu des années 1990, des médecins finlandais ont ainsi démontré que le jeûne suivi d'un régime végétalien (sans aucun produit ou sous-produit d'origine animale) permettait de modifier la flore intestinale et, partant, la santé de patients souffrant d'arthrite rhumatoïde. Seulement dix ans plus tard, une équipe allemande a pour sa part constaté que ni le fameux régime crétois, caractérisé par l'abondance de fruits, légumes, céréales et huile d'olive, ni un jeûne de quelques jours ne modifient la flore de malades atteints d'arthrite rhumatoïde ou de fibromyalgie. Et, en 2015, une équipe australienne vient de montrer les effets bénéfiques de l'huile de poisson sur la polyarthrite rhumatoïde lorsqu'elle est associée aux traitements de fond.

De fait, nombreux sont les médecins estimant qu'il n'existe pas de régime miracle pour éviter l'arthrose, l'arthrite ou d'autres maladies articulaires. A l'instar du Pr Gérard Chalès, rhumatologue au CHU de Rennes et spécialiste des questions de nutrition pour l'Association française de lutte antirhumatismale (Aflar). La présence de plusieurs nutriments dignes d'intérêt dans le lait (calcium, magnésium, vitamines…) l'incite certes à juger avec bienveillance une récente étude américaine sur l'arthrose du genou. Mais en y mettant plusieurs bémols. Primo, seules les femmes paraissent voir leur arthrose diminuer en buvant du lait. De plus, on ne sait rien de leurs variations de poids, qui pourraient expliquer les résultats. Enfin, l'effet n'est obtenu qu'avec le lait, pas avec d'autres produits laitiers. Au final, en dehors de la vitamine D ou d'un régime en cas de surpoids, il y a peu de conseils à donner question alimentation.

Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique
La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre
Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude
Un régime pauvre en glucide peut aider les obèses à contrôler leur poids
Les bactéries résistantes coûtent cher en vies et en dépenses
Les bactéries multi-résistantes responsables de 33.000 morts en Europe
Une femme meurt d'un cancer après avoir reçu les poumons d'une fumeuse
Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques
Avec la fin annoncée du changement d'heure, quelle heure choisir ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
Chine: une carrière reconvertie en hôtel 5 étoiles
Bordeaux : a-t-on enfin localisé le corps disparu de Montaigne ?
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.