ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 22 Mai 2018

SANTE - Publié le 14/05/2016 à 15:36


La soie pour conserver intacts les échantillons sanguins



        

Des chercheurs ont réussi à conserver l'intégrité de prélèvements sanguins pendant 84 jours et à des températures allant jusqu'à 45°C. La méthode ? Les enfermer dans un film de soie.

Dans les zones reculées, réaliser un diagnostic à partir d'un prélèvement sanguin est complexe. Jusqu'à 67% des erreurs sont issues d'une perte de qualité de l'échantillon provoquées par les nombreuses heures de transports jusqu'aux centres d'analyses. Pour pallier à ces dégâts, des chercheurs américains ont développé un moyen de conserver l'intégrité des prélèvements. Ils les ont plongés dans une matrice de protéine de soie. Leurs résultats, publiés cette semaine dans le journal de l'Académie américaine des sciences (PNAS), révèlent une grande efficacité.

«Les biomarqueurs sont restés intact après avoir été conservé pendant 84 jours à 45°C. C'est beaucoup mieux que les approches traditionnelles, surtout à de hautes températures comme celles atteintes durant l'été», racontent les auteurs. «Cette approche pourrait faciliter le dépistage et la surveillance des maladies dans les populations mal desservies mais également permettre des essais pharmacologiques à distance», poursuivent-ils.

Une technique précise

Le protocole est le suivant: la protéine de la soie, la fibroïne, est extraite de cocons de vers à soie. Les chercheurs la purifient et la mélangent avec le sang. Elle forme alors un film légèrement solide de quelques centimètres qui encapsule le fluide et peut-être conservé à 22°C comme à 45°C. Pour récupérer l'échantillon intact, il suffit de dissoudre la fibroïne dans de l'eau. Ces phénomènes ne sont pas spécifiques à la soie mais celle-ci présente la meilleure robustesse tout en restant très facile à manier.

L'utilisation de cette protéine permet une meilleure précision que les techniques traditionnelles. La conservation du sang à -20°C était jusqu'à présent la plus efficace. Cependant, elle présente des limites. Par exemple, la Protéine C réactive, biomarqueur de l'inflammation est endommagé lors du dégel (20% de perte) tandis qu'elle reste parfaitement intacte sous la soie. Un autre procédé, plus abordable, consiste à faire sécher le sang sur un papier spécial. Malheureusement, cette technique résiste peu aux fortes chaleurs.

L'Estonie crée une base de données ADN pour 10 pour cent de sa population
Un médicament contre l'eczéma pourrait aussi marcher contre l'asthme
Votre smartphone nuit à votre apprentissage
Une étude révèle que le cyberloafing peut aider les employés à faire face à l'ennui au travail
Santé cardiaque : les bienfaits du poisson à nouveau soulignés
Euthanasie: Anne a construit sa vie et construit sa mort
Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les compétitions du jeu vidéo Fortnite dotées de 100 millions de dollars
Arctique: au Groenland, les pays riverains réaffirment leur dialogue pacifique
Panda ou iguane bleu: pas que des mauvaises nouvelles dans la nature
Comment une paire de satellites va peser l'eau sur Terre
La salamandre géante de Chine court vers l'extinction
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.