ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

SCIENCE - Publié le 21/05/2016 à 17:11


Une nouvelle découverte sur l'origine de la vie complexe sur Terre fait débat



Des chercheurs annoncent avoir découvert des fossiles d'organismes pluricellulaires, des eucaryotes, datant de 1,56 milliard d'années, une affirmation qui repousse largement l'origine de la vie complexe sur Terre, mais qui est également très sujette à controverse.

"Nous affirmons que notre découverte repousse de près d'un milliard années l'apparition des eucaryotes multicellulaires macroscopiques", a dit à l'AFP Maoyan Zhu, de l'Académie des Sciences de Pékin, coauteur de l'étude parue mardi dans Nature Communications.

Une annonce dont le bien-fondé est contesté par Jonathan Antcliffe de l'University d'Oxford aux Royaume-Uni : "Nous ne devons pas confondre des eucaryotes multicellulaires et des colonies d'organismes unicellulaires".

Les premières formes de vie apparues sur Terre voici environ 3,5 milliards d'années étaient unicellulaires, des êtres vivants constitués d'une seule cellule sans noyau, comme les bactéries.

Les formes de vie complexes, comme les plantes et les mammifères, ont des cellules dites "eucaryotes", avec des chromosomes abrités dans un noyau.

Les études précédentes font généralement remonter l'existence des eucaryotes à 635 millions d'années.

Ces nouveaux fossiles, découverts par Maoyan Zhu et son équipe, sont des empreintes carbonées (167 en tout) et ont été mis au jour à Gaoyuzhuang, en Chine du Nord.

Selon l'étude, la majorité des fossiles retrouvés sont de forme linéaire et mesurent jusqu'à 30 centimètres de long pour huit de large.

"Ce sont certainement les plus anciens eucaryotes multicellulaires", explique à l'AFP Philip Donoghue, de l'Université de Bristol au Royaume-Uni.

Autre son de cloche : "Je ne suis pas du tout convaincu que ce soient des eucaryotes qui donnent ces empreintes carbonées parce qu'elles sont homogènes, simples en termes de morphologie, il n'y a pas de diversité", explique à l'AFP Abderrazak El Albani, de l'Université de Poitiers.

Organismes multicellulaires ou colonie de systèmes unicellulaires ?

Le débat avait déjà fait rage en 2010, quand Abderrazak El Albani et son équipe avaient annoncé dans la revue Nature avoir découvert des fossiles sur le site de Franceville au Gabon prouvant que l'existence des eucaryotes remontait à 2,1 milliards d'années.

Mais cette fois le chercheur se dit "un tout petit peu réservé". "Pas parce que je n'y crois pas, mais parce qu'il n'y pas suffisamment d'arguments pour avancer l’hypothèse d'une multicellularite complexe eucaryotique comme ils peuvent le faire", explique le chercheur.

Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Le T-Rex ne pouvait pas tirer sa langue
La plus petite maison du monde repousse les limites de l'extrêmement petit
À la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Les sciences participatives ont maintenant leur site web
Des fossiles de tétrapodes en Afrique du Sud remettent en cause la théorie des tropiques
Des empreintes d'animaux vieilles de 541 millions d'années découvertes en Chine
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.