ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 16 Décembre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 16/06/2016 à 16:02


Les Français peu au fait des bons usages du mobile, selon une étude



Peu de Français connaissent les bons usages à appliquer en terme de téléphonie mobile, préconisés depuis 2009 à la suite d'un "Grenelle des ondes", même si près de la moitié pense les maîtriser, selon une étude réalisée par Familles Rurales et la Confédération syndicale des familles.

Selon cette enquête des deux associations familiales, réalisée auprès de plus de 2.000 adultes et 4.000 mineurs, 99% des personnes interrogées ne connaissent pas les bons usages d'un mobile liés aux risques potentiels des radiofréquences pour la santé, alors qu'ils sont 45% à penser les connaître.

Une situation que Dominique Marnier, président de Familles Rurales, a expliqué en conférence de presse par "une information difficilement accessible", même s'il reconnaît que "les opérateurs font leur travail d'information".

"Nous souhaitons que l'Etat joue pleinement son rôle en mettant en place une campagne d'information digne de ce nom. Nous aimerions également que les opérateurs soient au même niveau de communication sur ce sujet que pour le lancement de la 4G par exemple", a ajouté M. Marnier.

Parmi les meilleurs exemples de méconnaissance des Français en la matière, 45% des personnes interrogées ne sont pas au courant que le kit mains libres filaire est inclus gratuitement lors de l'achat d'un téléphone mobile et seuls 25% d'entre eux savent que ce dernier permet avant tout de limiter l'exposition aux radiofréquences.

Concernant les enfants et adolescents, alors qu'il est explicitement conseillé de ne pas autoriser l'utilisation de mobiles aux moins de 14 ans, 75% des mineurs ont eu leur premier appareil avant cet âge, 6% d'entre eux l'obtenant même avant l'âge de dix ans.

"Nous avons souhaité connaître les usages des Français pour montrer à l'Etat que la campagne médiatique de 2010 n'a pas suffi", a expliqué Dominique Marnier.

Si les deux associations se félicitent du vote d'une loi visant à limiter l'exposition aux ondes radio, en février 2015, elles regrettent que cette dernière ne soit toujours pas appliquée.

"La loi est en attente de ses décrets d'application, il y a des échanges depuis plusieurs mois avec les ministères concernés pour qu'ils soient signés. (La ministre de l'Environnement) Ségolène Royal a assuré que ce serait le cas pour l'été", a précisé la député EELV Laurence Abeille, qui a été rapporteur de la loi.

Les ondes radio, qui sont utilisées pour l'ensemble des connexions sans fil, mobile, wifi, bluetooth, télé etc., font l'objet d'un vif débat concernant les risques potentiels qu'elles peuvent faire courir pour la santé.

En 2011, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait classé les ondes radio comme étant "potentiellement cancérigènes" pour l'homme.

Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
La chanteuse virtuelle japonaise Hatsune Miku à la conquête de l'Europe
Chine: la reconnaissance faciale traque la triche au marathon
Remplacer les zoos par des réserves virtuelles, le pari audacieux d'un ex-publicitaire
Le gouvernement annonce son plan pour la recherche en intelligence artificielle
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Népal: le premier robot serveur prend les commandes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.