ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Septembre 2018

RECHERCHE - Publié le 28/07/2016 à 21:02


Identification d'anticorps efficaces contre le Zika, autre pas vers un vaccin



Des chercheurs américains ont identifié des anticorps chez des souris qui neutralisent le virus Zika et peuvent protéger contre une infection, selon des travaux publiés mercredi aux Etats-Unis.

Cette découverte représente un pas important pour développer un vaccin ainsi qu'un meilleur test de diagnostic et potentiellement de nouvelles thérapies basées sur ces anticorps, estiment les scientifiques dont l'étude paraît dans la revue américaine Cell.

Ces deux anticorps se fixent exclusivement sur le Zika et pas sur les autres virus de la même famille, comme celui de la dengue notamment.

"Certains de ces anticorps peuvent neutraliser les souches africaines, asiatiques et américaines du Zika", souligne Daved Fremont, professeur de pathologie et d'immunologie à la faculté de médecine de l'université Washington à St. Louis (Missouri), principal co-auteur de ces travaux.

Cela signifie qu'un tel vaccin pourrait protéger contre toutes les souches de Zika dans le monde, estime-t-il.

Ces anticorps pourraient provoquer une réaction immunitaire contre le Zika, estime le Dr Fremont suggérant la possibilité de faire un vaccin à partir seulement d'une protéine virale cultivée plutôt qu'avec le virus entier.

Les vaccins produits à partir d'un virus vivant sont efficaces mais ne peuvent pas être utilisés chez des femmes enceinte ou des personnes souffrant de certaines maladies chroniques dont le système immunitaire est fortement affaibli.

Les anticorps qui protègent les souris contre le virus Zika dans cette étude pourraient ainsi potentiellement être utilisés pour traiter des patients à hauts risques et les femmes enceintes.

Dans la mesure où ces anticorps ont été obtenus chez des souris, ils devront être modifiés pour ressembler à des anticorps humains pouvant être utilisés cliniquement.

Les chercheurs ont d'autre part fait des observations particulièrement préoccupantes. Ils ont constaté que de faibles niveaux d'anticorps neutralisant le Zika, trop bas pour protéger contre l'infection, aident en revanche le virus de la dengue, qui est de la même famille, à infecter des cellules.

Les personnes qui ont eu la dengue et sont infectées une seconde fois sont souvent plus malades car les faibles niveaux d'anticorps laissés par la première infection aide apparemment le virus.

Le Zika peut provoquer des défauts congénitaux dévastateurs dont surtout la microcéphalie du fœtus, un développement insuffisant du cerveau.

Des chercheurs canadiens au Québec ont annoncé le 19 juillet le démarrage du premier essai clinique (phase 1) d'un vaccin candidat contre le Zika. Une dizaine de groupes pharmaceutiques dont le français Sanofi Pasteur, travaillent sur un vaccin anti-Zika, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le probable successeur des néonicotinoïdes néfaste aux bourdons
Japon: essai sur l'homme d'un traitement de Parkinson par cellules souches
Des chercheurs développent un test sanguin pour détecter le mélanome
Des ciseaux génétiques provoquent des mutations inattendues
Ebola: des chercheurs espagnols travaillent sur un vaccin universel
Test prometteur en Australie pour combattre la dengue
Les thérapies géniques: un espoir pour les patients, un défi pour les payeurs
Progrès encourageant vers un vaccin contre le VIH
La plupart des études sont fausses: l'avertissement choc d'un chercheur
La médecine moins lourde contre le cancer progresse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.