ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Mercredi 13 Décembre 2017

SCIENCE - Publié le 22/04/2017 à 14:53


La créativité, un atout pour les hommes au physique banal



Drôle, imaginatif et beau parleur: les hommes peuvent compenser un physique peu avenant par leur créativité, une arme de séduction qui ne se révèle pas si efficace pour les femmes selon une étude de la revue Royal Society Open Science.

"Des hommes créatifs avec des visages peu attrayants suscitaient quasiment le même niveau d'attrait que des hommes très séduisants mais moins créatifs", explique à l'AFP Christopher Watkins, psychologue à l'Université d'Abertay en Ecosse et auteur de l'étude.

Des hommes et des femmes ont été invités à noter, sur photo, l'attirance de huit hommes et de huit femmes.

Un premier groupe a été chargé de noter leur degrés d'attractivité en se basant uniquement sur leur physique. Puis, les chercheurs ont associé à chaque portrait des indications sur le niveau d'expression et de créativité de la personne représentée.

Ces expériences montrent que des hommes perçus comme peu attrayants plaisent tout de même s'ils font preuve d'imagination. Les hommes les plus convoités restant, tout de même, ceux perçus comme physiquement attrayants et créatifs.

Mais pour les femmes, les résultats sont moins encourageants... le physique reste la clé du succès. Selon un premier test, non seulement l'esprit créatif n'augmente pas le pouvoir de séduction des belles femmes, mais en plus il pénaliserait les moins attirantes.

Des résultats qui restent encore à confirmer car un autre test effectué par le chercheur semble moins précis et laisse penser que l'imagination pourrait être un atout pour toutes les personnes physiquement peu séduisantes, de sexe masculin ou de sexe féminin.

"D'une certaine façon, les femmes créatives qui ont des visages peu attirants semblent être pénalisées", constate Christopher Watkins.

Le psychologue note le décalage entre ces conclusions et les nouveaux modes de rencontre, des sites et des applications qui se basent, pour la plupart, essentiellement sur les photos.

"Certaines plateformes dont nous disposons pour faire des rencontres ne sont pas forcément très favorables aux personnes aux qualités plus discrètes", note le chercheur.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
Italie: un village de trompe-la-mort va révéler son secret
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.037 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.