ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 21 Juin 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 22/04/2017 à 15:05


Facebook mise sur le smartphone pour développer dans la réalité augmentée



Le réseau social américain Facebook a lancé mardi une offensive dans la réalité augmentée, présentée comme "une technologie clé à long terme", misant sur son utilisation à travers l'appareil-photo des smartphones, sans attendre l'arrivée de lunettes ou autres appareils dédiés.

"Nous allons faire de l'appareil-photo (du téléphone) la première plateforme grand public de réalité augmentée", a affirmé le PDG-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, à l'ouverture de la conférence annuelle pour les développeurs d'applications (F8) organisée par le groupe à San José en Californie.

Il a concédé que la réalité augmentée allait "prendre du temps pour se développer". "Votre expérience ne va pas changer radicalement du jour au lendemain", a-t-il reconnu, mais "au fil du temps, je crois que ça va être une technologie très importante".

Facebook s'était jusqu'ici plutôt concentré, par l'intermédiaire de sa filiale Oculus, sur la réalité virtuelle, qui immerge complètement l'utilisateur dans un autre univers et pour laquelle il a lancé parallèlement mardi, également en version beta, un réseau baptisé Facebook Spaces permettant à plusieurs utilisateurs d'Oculus de discuter sous forme d'avatars dans un espace virtuel.

Certains observateurs estiment toutefois que la réalité augmentée, où des éléments virtuels se superposent au monde réel, présente davantage d'opportunités pour le grand public.

Mark Zuckerberg a expliqué mardi que la réalité augmentée permettrait par exemple d'ajouter des informations au monde réel (en ajoutant des directions, des notices sur les lieux dans lesquels on se trouve), des objets supplémentaires (comme un téléviseur virtuel pour regarder la télévision), ou encore d'enrichir les objets existants (en y ajoutant des accessoires, des notices explicatives...)

Dans l'immédiat, il a notamment annoncé le lancement mardi en version beta (test) d'outils permettant d'ajouter des effets ou des commentaires sur les photos prises depuis son smartphone, ou encore utilisant des technologies d'intelligence artificielle pour évaluer la localisation précise des objets afin de transformer des photos statiques en scènes en 3 dimensions et de leur ajouter des éléments virtuels amusants ou informatifs.

Pour Jan Dawson, analyste chez Jackdaw Research, les annonces faites mardi montrent "que Facebook veut sérieusement rattraper son retard dans ce domaine (de la réalité augmentée)".

Et il relève qu'en se concentrant sur des outils de réalité augmentée pour smartphones, le groupe se place "en concurrence directe avec Snapchat", l'application mobile devenue très populaire auprès des adolescents et des jeunes adultes grâce à ses messages qui disparaissent peu après réception et les filtres amusants qu'il permet d'ajouter aux photos.

Snapchat a lui-même annoncé mardi une série de nouveaux filtres permettant d'ajouter des effets en 3D aux photos envoyées avec son application. Le service est considéré par beaucoup d'analystes comme l'une des principales menaces pour Facebook. Après avoir tenté sans succès il y a quelques années de racheter Snapchat, Facebook a entrepris de cloner plusieurs des fonctionnalités de son rival à travers ses propres applications.

A2mac1, le champion français qui vend les secrets des voitures
La commande vocale change la manière de faire les courses
Des lycéens inventent une fleur connectée pour mieux connaître les abeilles
En Chine, un robot-professeur pour garder les tout-petits
Pendant la Coupe du monde les murs russes ont des oreilles, prévient Washington
Dans un atelier d'outils de neuroradiologie, des techniques de haute couture
Le bitcoin, une monnaie décentralisée mais surtout très concentrée
Jeux vidéos: pour Ubisoft, l'avenir passe par les fans et les stars de cinéma
Le Vietnam verrouille internet
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés
Alouettes, abeilles et orchidées... un eden près des tarmacs
Désemparés, des apiculteurs contraints de réduire en cendres leurs abeilles
Des associations dénoncent les prix exhorbitants et injustifiés des nouveaux médicaments
Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.