ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 18 Mars 2019

RECHERCHE - Publié le 22/04/2017 à 15:44


Connaître son groupe sanguin en deux minutes



Une équipe de chercheurs chinois annonce un nouveau test sanguin qui permet de tester les antigènes et les anticorps.

Moins de deux minutes pour déterminer son groupe sanguin. C’est la promesse faite par une équipe de chercheurs chinois qui publie ses résultats dans la prestigieuse revue Science Translational Medicine. Leur technique? Un papier buvard qui se colore en fonction du groupe sanguin auquel la personne testée appartient.

Les chercheurs déposent une goutte de sang au milieu d’une bandelette de papier conçue spécialement pour ce test. Dans cette goutte de sang cohabitent des anticorps et des antigènes, qui définissent le groupe sanguin d’une personne. En fonction de la présence ou non de ces protéines, le papier buvard change de couleur.

Prenons une personne du groupe sanguin A. Cette dernière possède donc des antigènes A et des anticorps anti-B. Si elle fait ce test, la partie du papier buvard qui réagit aux antigènes A se colorera en turquoise au contact du sang. De même que la partie qui réagit aux anticorps anti-B. Le même principe est appliqué pour déterminer le rhésus positif ou négatif (A+ ou A - par exemple) de la personne testée.

Ces tests par papier buvard existent depuis cinq ou six ans, mais jusqu’alors ils ne détectaient que les antigènes d’une personne. «La magie de ce test, c’est qu’il sépare les globules rouges du plasma et il est ainsi capable de repérer les anticorps», souligne le Pr Ismail Elalamy, chef de service d’hématologie biologique à l’hôpital Tenon (Paris). Et en France, l’argument est particulièrement important. Il est en effet obligatoire de tester à la fois les anticorps et les antigènes pour être sûr de ne pas se tromper sur le groupe sanguin d’une personne. «C’est un moyen de conforter le profil sanguin du patient», explique le Pr  Ismail Elalamy. «Quand une personne a des antigènes A, elle doit être du groupe sanguin A mais cela doit être confirmé par la présence d’anticorps anti-B qui circulent.»

Autre nouveauté: la rapidité du test. Deux minutes pour chercher à la fois les anticorps et les antigènes et trente secondes pour la recherche uniquement d’antigènes. Un test traditionnel en France, qui se fait à l’aide d’une centrifugeuse pour séparer les globules rouges du plasma, ne permet pas d’obtenir ces résultats en moins d’une heure.

«Ce test fournit non seulement une nouvelle méthode pour le groupage sanguin, mais il peut aussi être utilisé dans des situations limitées en temps et en ressources, comme des zones de guerre, des zones éloignées ou en cas d’urgence», notent les auteurs de l’étude. Un point encore à confirmer pour le Pr Ismail Elalamy, selon lequel le résultat ne peut pour le moment pas être détectable à l’œil nu et nécessite donc encore une machine pour être lu. Les chercheurs estiment que «ce test peut être développé en plateformes entièrement automatiques, hautement efficaces et économiques, permettant la fabrication à grande échelle». Mais ils n’avancent aucun coût chiffré.

Le cannabis testé chez des malades de Parkinson à Marseille
La rousseur couplée à la présence de nombreux grains de beauté indiquerait une propension au mélanome
Un écran dans la chambre nuirait à la santé physique et mentale des enfants
Alcool et grossesse, une nouvelle étude prône l'abstinence
L'anticorps d'un survivant d'Ebola, clé d'un futur vaccin
Le fait de consigner ce que l'on mange favoriserait la perte de poids
L'ail et l'oignon pourraient abaisser le risque de cancer colorectal
L'allaitement exclusif pendant 3 mois pourrait réduire le risque d'eczéma de l'enfant
La malbouffe pourrait augmenter le risque de maladies mentales
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les séniors se sentent plus jeunes lorsqu'ils ont l'impression d'avoir le contrôle sur leur vie quotidienne
Oeufs, cholestérol et risques cardiaques, l'éternel débat
Une reconnaissance au travail positive améliore la santé physique et mentale
Près de Chartres, un refuge accueille animaux de cirque ou de laboratoires
Des lycéens enfilent la blouse de chercheurs pour étudier les tiques
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.027 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.