ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

RECHERCHE - Publié le 22/04/2017 à 15:58


L’œil de poisson au secours de nos rétines



Des études sur les poissons zèbre démontre sa capacité à régénérer leur rétine endommagée.

Si nous étions des poissons et que notre rétine était endommagée, nous n’aurions pas à nous en faire: en quelques semaines, elle serait comme neuve. Comment ne pas être intéressé par cette capacité miraculeuse de régénération? C’est pour cela que de nombreux laboratoires de par le monde étudient l’organisme à nageoire modèle, le poisson zèbre. Une équipe de biologistes de l’université Vanderbilt affirme avoir identifié le signal qui déclenche cette régénération. Et ils estiment possible de provoquer le même processus d’autoréparation dans un œil humain en cas de maladies dégénératives (DMLA, rétinite pigmentaire…) ou de blessures (travaux publiés dans la revue Stem Cell Reports ).

La structure de la rétine des poissons et celle des humains sont très proches. Très fines, moins de 0,5 mm d’épaisseur, elles sont formées de trois couches de cellules nerveuses: des cellules photoréceptrices qui détectent la lumière ; des cellules horizontales qui intègrent les signaux envoyés par les cellules photoréceptrices ; enfin, des cellules ganglionnaires qui vont envoyer les informations visuelles vers le cerveau.

Les rétines possèdent un quatrième type de cellules dites de Müller, qui sont des cellules gliales, c’est-à-dire qui assurent la cohésion mécanique de l’organe et son isolation électrique. Elles semblent jouer un rôle dans la régénération. Quand celle-ci est lancée, les cellules de Müller se dédifférencient, c’est-à-dire redeviennent non spécialisées, puis prolifèrent et se transforment en cellules nerveuses pour remplacer celles qui ont été endommagées. Les cellules de Müller existent aussi chez l’homme mais ne montrent pas cette capacité de différenciation.

Les chercheurs ont pu montrer qu’un neurotransmetteur, le GABA (gamma butyric amino acid), un inhibiteur du système nerveux central, serait impliqué dans le déclenchement de la transformation des cellules de Müller. Un poisson zèbre peut se refaire une rétine en 28 jours ; sauf si, comme l’on fait les chercheurs, on lui injecte des produits conduisant à de hautes concentrations en GABA dans l’œil. A contrario, si on injecte une enzyme qui enlève la GABA, les cellules de Müller se dédifférencient et la régénération, et sa cascade de productions de différents facteurs de croissance, commence. À voir chez l’homme.

Ebola: des chercheurs espagnols travaillent sur un vaccin universel
Test prometteur en Australie pour combattre la dengue
Les thérapies géniques: un espoir pour les patients, un défi pour les payeurs
Progrès encourageant vers un vaccin contre le VIH
La plupart des études sont fausses: l'avertissement choc d'un chercheur
La médecine moins lourde contre le cancer progresse
Les pesticides à l'origine d'un surpoids chez les souris mâles selon une étude
Au Gabon, un laboratoire ultra-sécurisé contre le virus Ebola
La technique s'améliore pour greffer des organes infectés par l'hépatite C
Les virus géants, inventeurs de leurs gènes?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.