ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 18 Mars 2019

RECHERCHE - Publié le 22/04/2017 à 16:12


Un test sanguin pour diagnostiquer les bébés secoués



Des chercheurs américains ont mis au point un test sanguin capable de détecter les cas d’hémorragies intracrâniennes chez les bébés secoués. Les analyses se poursuivent avant une éventuelle mise sur le marché.

Chaque année en France, près de 200 cas de bébés secoués violement par leurs parents ou par un tiers sont relevés par la Haute autorité de santé (HAS). Ces violences faites aux nouveaux nés peuvent être à l’origine de traumatismes crâniens, voire une hémorragie intracrânienne et éventuellement à la mort. Le nombre de cas reste néanmoins sous-estimé en raison des difficultés pour diagnostiquer les bébés selon la HAS.

A la suite d’un choc sur la tête, il existe un test appelé test de Glasgow qui permet à partir d’un examen clinique et d’un questionnaire mené auprès du blessé, d’établir le diagnostic. Mais il est inutilisable pour les bébés faute de pouvoir les questionner. Quant aux familles, elles se montrent le plus souvent très avares d’explications. Selon l’étude publiée dans la revue JAMA Pédiatrics, dans 31% des cas les médecins passent donc à côté des symptômes qui peuvent paraitre anodins: vomissements, somnolences, difficultés à se réveiller. L’équipe de chercheurs américains a donc mis au point un test sanguin pouvant aider au diagnostic des bébés secoués. Celui-ci permet de repérer rapidement les potentielles hémorragies intracrâniennes.

Testé sur 599 bébés, fiable à 90%

Ce test appelé BIBIS pour Biomarkers for Infant Brain Injury Score a été étudié sur 599 bébés. Ces nouveaux nés ont été testés dans 3 hôpitaux différents, à Chicago et Salt Lake City pendant 2 ans et Pittsburgh durant 12 ans. D’après la publication, il s’est révélé fiable dans 90% des cas. Or, lors de diagnostiques cliniques traditionnels, les cas d’hémorragies intracrâniennes ne sont détectés que chez 70% des enfants.

Malgré le succès rencontré lors de l’étude, les chercheurs précisent que ce test sanguin ne vise pas à remplacer le diagnostic par imagerie, essentiel pour déterminer l’origine de l’hémorragie. Mais il a pour vocation d’aider les médecins dans leur prise de décision lorsque les symptômes ne sont pas assez clairs. Ce test étant basé sur des sérums, ils doivent encore être testés et validés sur une plus large population avant de recevoir l’aval des autorités de santé pour être utilisé par les médecins.

L’étude a par ailleurs révélé qu’il y a autant de garçons que de filles parmi les bébés secoués. L’âge moyen est de 4,7 mois.

Le cannabis testé chez des malades de Parkinson à Marseille
La rousseur couplée à la présence de nombreux grains de beauté indiquerait une propension au mélanome
Un écran dans la chambre nuirait à la santé physique et mentale des enfants
Alcool et grossesse, une nouvelle étude prône l'abstinence
L'anticorps d'un survivant d'Ebola, clé d'un futur vaccin
Le fait de consigner ce que l'on mange favoriserait la perte de poids
L'ail et l'oignon pourraient abaisser le risque de cancer colorectal
L'allaitement exclusif pendant 3 mois pourrait réduire le risque d'eczéma de l'enfant
La malbouffe pourrait augmenter le risque de maladies mentales
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les séniors se sentent plus jeunes lorsqu'ils ont l'impression d'avoir le contrôle sur leur vie quotidienne
Oeufs, cholestérol et risques cardiaques, l'éternel débat
Une reconnaissance au travail positive améliore la santé physique et mentale
Près de Chartres, un refuge accueille animaux de cirque ou de laboratoires
Des lycéens enfilent la blouse de chercheurs pour étudier les tiques
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.