ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

SEXO - Publié le 22/04/2017 à 16:37


Le boom spectaculaire des sex-toys chez les Français



Contrairement aux idées reçues, ils sont davantage utilisés lors d’un rapport sexuel qu’en solitaire.

Et si le sex-toy était le cadeau idéal à offrir à votre partenaire? 75% des femmes françaises actuellement en couple se disent prêtes à utiliser un sex-toy pour pimenter leurs ébats amoureux si leur partenaire le leur offrait. Chez les hommes, la proportion grimpe à 81%.

Au total, 47% des Françaises et 49% des Français ont déjà eu recours à ces petits jouet sexuels au cours de leur vie. Et tout sexe confondu, un sur quatre (25%) déclare en avoir utilisé au moins une fois au cours de l’année écoulée. C’est le résultat d’une enquête de l’Ifop pour Dorcelstore.com menée en ligne auprès de plus de 2.000 personnes, représentatives de la population de 18 à 69 ans, entre le 23 décembre 2016 et le 3 janvier 2017.

L’usage de ces accessoires sexuels (godemiché, vibromasseur, boules de Geisha etc.) s’est largement répandu depuis 2007, où seuls 9% des femmes et 10% des hommes admettaient en avoir déjà utilisé.

Bien-être sexuel pour 2/3 des utilisateurs

Longtemps tabou et honteux, l’usage de ces accessoires s’est progressivement immiscé au sein du couple. 45% des hommes et 44% des femmes ont déjà utilisé un sex-toy en couple contre seulement 29% en solitaire. L’usage solitaire concerne davantage les femmes (40%) que les hommes (19%).

Ces objets sexuels participeraient à l’amélioration de la vie sexuelle selon deux tiers des participants au sondage. Cela ne se traduit pas en revanche par davantage d’orgasmes pour les femmes: seules 38% des femmes considèrent qu’elles atteignent plus facilement le septième ciel avec un jouet ou un objet sexuel.

Si vous choisissez d’offrir un sex-toy, mieux vaut opter pour un objet vibrant: 19% des hommes et 17% des femmes aimeraient s’en procurer que ce soit pour un usage solitaire ou en couple.

Mais les objets plus classiques (menottes, lingerie sexy, lubrifiant, etc.) restent les plus plébiscités par les Français: 20% des femmes aimeraient se procurer des dessous sexy ou coquins, et 26% des hommes opteraient pour de l’huile de massage érotique.

De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Les femmes se méfient des hommes qui affichent leur richesse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.