ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

SEXO - Publié le 22/04/2017 à 16:38


Faire l’amour améliore les performances… professionnelles!



En suivant 159 couples pendant deux semaines, des chercheurs américains se sont aperçus que le lendemain d’un rapport sexuel, l’humeur et les performances s’améliorent au travail.

Votre vie sexuelle peut influencer votre journée de travail. Plus exactement, vous serez de meilleure humeur, plus investi dans vos tâches et plus satisfait de votre travail le lendemain d’un rapport sexuel. C’est ce que vient d’observer le Pr Keith Leavitt, de l’université d’Oregon avec ses collègues de l’Université de Washington, après avoir demandé à 159 couples mariés de tenir un journal de bord pendant deux semaines.

Les chercheurs ont eu plusieurs raisons de ne s’intéresser qu’à des couples mariés, explique au Figaro le Pr Leavitt. «Premièrement, des études précédentes ont montré que les couples mariés ont davantage de rapports sexuels (avant tout par facilité d’accès au partenaire) que les autres. Comme nous ne suivions les couples que pour deux semaines nous voulions être sûrs d’avoir assez de données». Les chercheurs américains avaient une autre raison de privilégier les couples réguliers: «Nous voulions évaluer l’impact de la sexualité habituelle et éviter un biais lié à l’excitation, la nouveauté ou d’autres choses», glisse-t-il. «Je suppose que nos résultats seraient exactement les mêmes pour les personnes qui ont des relations à long terme et qui ne sont pas mariées.»

«Ceux qui souhaitent gérer activement leur investissement et moral au travail devraient faire le choix délibéré de prendre du temps pour le sexe»
Pr Keith Leavitt

Les résultats, publiés dans le Journal of Management du 1er mars, montrent un effet positif du sexe sur le moral indépendant de la satisfaction maritale (et de la quantité de sommeil!). Un effet soutenu pendant environ 24 heures et qui s’observe aussi bien chez les hommes que chez les femmes. «Ceux qui souhaitent gérer activement leur investissement et moral au travail devraient faire le choix délibéré de prendre du temps pour le sexe», explique le Pr Leavitt.

N’est-ce pas un peu trop programmé? «Il y a vingt ans, l’idée de surveiller nos habitudes de sommeil, de suivre notre apport calorique quotidien, ou de compter numériquement nos pas par l’intermédiaire d’un dispositif fixé au poignet aurait semblé étrange ou obsessionnel, répond le spécialiste. Et pourtant les chercheurs et des dirigeants en vantent maintenant les avantages, pour notre bien-être et la productivité.»

Pas de travail à la maison

Et le caractère intime de la sexualité? «Bien que cette approche compromette sans doute la spontanéité que nous associons habituellement à nos activités intimes, repenser notre vie sexuelle d’une manière plus intentionnelle et planifiée peut remettre au premier plan une activité qui nous soutient biologiquement tant à la maison qu’au travail.»

Un autre enseignement retient l’attention. L’étude montre en effet que ramener le stress du travail à la maison impacte négativement la vie sexuelle. «La technologie offre la tentation de rester connecté mais il est probablement mieux de débrancher si vous pouvez», conseille le Pr Leavitt. «Et les employeurs devraient encourager leurs employés à se déconnecter complètement après le travail», ajoute-t-il. Et la prochaine fois que votre partenaire prétextera une migraine, tentez d’argumenter sur votre importante réunion du lendemain.

De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Les femmes se méfient des hommes qui affichent leur richesse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.