ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Mercredi 13 Décembre 2017

INSOLITE - Publié le 28/04/2017 à 17:40


Les Japonais privés de chips faute de pommes de terre



Les Japonais dévoreurs de chips sont malgré eux au régime: faute de récolte suffisante de pommes de terre au nord du Japon l'an passé, le spécialiste des en-cas japonais Calbee a été contraint de stopper la vente de "potato chips" dont raffolent les Nippons.

"Nous avons suspendu progressivement à partir du 12 avril dans tout ou partie du pays la vente d'une trentaine de variantes de chips aux pommes de terre et nous ne savons pas à quel moment nous pourrons reprendre", a déclaré à l'AFP mercredi un porte-parole de Calbee, Masaya Kawase.

Calbee, qui s'ingénie à varier les saveurs de ses chips, et son concurrent Koikeya utilisent dans leurs usines des pommes de terre de Hokkaido, île agricole septentrionale, mais le passage l'an dernier de violents typhons a ruiné la récolte d'août-septembre.

Koikeya a dû aussi momentanément cesser de livrer certaines de ses chips, mais a repris en partie.

"Les pommes de terre ne sont récoltées qu'une fois par an dans chaque région, et l'approvisionnement se fait au fil des mois selon une ligne sud-ouest/nord-est comme la floraison des cerisiers", a précisé M. Kawase.

Calbee en avait donc pour la fin 2016 et le début de l'année 2017 en provenance des régions plus au sud, mais pas au point de combler le manque de Hokkaido.

Calbee, aussi très réputé pour ses variétés de céréales, importe en provenance des Etats-Unis une partie des pommes de terre qu'il utilise, mais "les réglementations du ministère de l'Agriculture limitent les quantités, la période d'arrivage et la zone dans laquelle elles peuvent être transformées", souligne M. Kawase. En l'occurrence, Calbee ne peut employer des pommes de terre américaines que dans deux usines du sud-ouest, Kagoshima et Hiroshima, d'où la difficulté d'assurer une production suffisante.

Calbee, qui a commencé à vendre des en-cas aux pommes de terre il y a plus d'un demi-siècle, estime avoir totalisé en 2016-2017 un chiffre d'affaires de 250 milliards de yens (2,1 milliards d'euros), dont la moitié correspondant aux ventes au Japon des "potato chips" et d'autres variétés de snacks aux pommes de terre.

Le marché japonais des chips aux pommes de terre a été évalué l'an passé à 131.211 tonnes pour une valeur de 162,8 milliards de yens (1,35 milliard d'euros), selon les chiffres communiqués par l'Association des fabricants d'aliments à base de céréales.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
Italie: un village de trompe-la-mort va révéler son secret
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.