ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Jeudi 26 Avril 2018

PLANETE - Publié le 04/05/2017 à 10:57


Des règles plus strictes imposées aux delphinariums



33281        

Des bassins deux fois plus grands, pas de chlore dans l'eau ni de contacts directs avec le public: un arrêté signé mercredi par Ségolène Royal devrait améliorer le bien-être des dauphins en captivité en réglementant plus strictement le fonctionnement des delphinariums.

Ce texte, qui abroge un arrêté de 1981, prévoit une "augmentation d’au moins 150 % de la surface des bassins afin de permettre aux animaux de se soustraire à la proximité des visiteurs et à celle des autres animaux", précise le ministère de l'Environnement dans un communiqué.

Le chlore est interdit dans le traitement de l’eau. Les "contacts directs entre le public et les animaux ainsi que les immersions du public dans les bassins hébergeant des cétacés" sont également interdits.

L'arrêté prévoit aussi un "contrôle étroit de la reproduction des dauphins" qui "ne devient possible que si la configuration et la taille des bassins le permettent".

Des équipes de soigneurs "dont le nombre est en proportion du nombre de dauphins" doivent être mises en place, indique encore le ministère.

Le texte a été mis au point avec des associations de protection de la nature et des animaux comme les fondations Brigitte Bardot, 30 Millions d’Amis et Nicolas Hulot, le Réseau Cétacés, Robin des Bois, la SPA, FNE ou la LPO, après une année de discussions associant le Muséum national d’Histoire naturelle, précise le ministère.

Ces "nouvelles règles s’appliquent dans un délai de 6 mois", ajoute-t-il. Les travaux de mise en conformité des bassins devront être réalisés dans un délai de trois ans.

Les critiques se sont multipliées ces dernières années contre l'exploitation d'orques et de dauphins dans les parcs aquatiques, comme le Marineland d'Antibes, le plus grand parc d'attractions marin d'Europe.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
Une société bordelaise découvre une algue bio-pesticide prometteuse
Le Vietnam de nouveau confronté à la mort de milliers de poissons
ISS: un village lunaire international suscite des réactions positives
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
24/04/2018 - 17:52 - Christophe
Bon appétit! Beurk... ...
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
 Publicité 


2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.