ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 26 Septembre 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 06/05/2017 à 19:20


Une fusée Ariane décolle de Kourou 44 jours après la date prévue



La fusée Ariane 5 a décollé jeudi du Centre spatial guyanais à Kourou peu avant 18h51 locales, (21h51 GMT), avec à son bord deux satellites de télécommunications, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le tir était prévu au plus tôt dans une fenêtre débutant à 17h31 locales (15h30 GMT) mais la chronologie finale aura été deux fois interrompue.

Initialement prévu le mardi 21 mars, le tir du lanceur lourd européen vise à placer sur orbite deux satellites de télécommunications, l'un brésilien, l'autre sud-coréen.

Le lancement, depuis Kourou, avait été reporté sine die en raison d'un mouvement social de grande ampleur en Guyane française et en particulier à cause d'un barrage bloquant érigé par des manifestants à quelques centaines de mètres du centre spatial.

L'accès au centre spatial a été libéré le 22 avril, après plus d'un mois de blocage, permettant le redémarrage de l'activité et la préparation du lancement et notamment une opération de pré-lubrification sur Ariane qu'il a fallu recommencer selon le Cnes/CSG.

Un peu plus de 28 minutes après son décollage, Ariane doit se séparer du satellite SGDC (Satellite Géostationnaire de Défense et Communications Stratégiques).

Premier satellite à être lancé par Arianespace pour le compte de l'opérateur brésilien Telebras S.A, une entreprise brésilienne de télécommunications sous tutelles ministérielles, SGDC est un satellite à double usage, militaire et civil.

Il doit notamment assurer la fourniture de communications satellitaires sécurisées aux forces armées et au gouvernement du Brésil.

Un peu plus de 36 minutes après son décollage, Ariane 5 doit se séparer du satellite KOREASAT-7.

Lancé pour le compte de l'opérateur coréen ktsat, KOREASAT-7 doit offrir une large gamme d’applications vidéo et de transmissions de données, tels que des services d’accès à internet, de télédiffusion directe, de télécommunications gouvernementales et de réseaux.

KOREASAT-7 vise à fournir un débit amélioré et une couverture étendue sur la Corée, les Philippines, la péninsule indochinoise, l’Inde et l’Indonésie.

Ce satellite a été construit par Thales Alenia Space à Toulouse (sud-ouest de la France) et à Cannes (sud) sur une plateforme Spacebus.

Il s'agit du quatrième tir de l'année pour Arianespace, la société qui commercialise les lancements. Et du deuxième lancement d'une Ariane 5 en 2017.

Un satellite étudiera la face cachée des orages
Deux microrobots japonais commencent l'exploration d'un astéroïde
Un laser dans l'espace pour mesurer la glace sur la Terre
SpaceX enverra un premier client privé vers la Lune
Des chercheurs japonais vont tester un mini ascenseur spatial
La fuite d'oxygène sur l'ISS pourrait être intentionnelle
Les supernovas émettent un flash avant l'explosion
Le ciel se dégage sur Mars, où Opportunity tente de survivre
Londres va investir dans le développement d'un rival à Galileo
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.048 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.