ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 06/05/2017 à 19:38


Premier vol test de l'avion solaire conçu pour la stratosphère



Le premier avion solaire conçu pour voler dans la stratosphère a effectué vendredi avec succès son premier vol test à basse altitude en Suisse, a constaté un photographe de l'AFP.

L'avion solaire SolarStratos est sorti de sa base, sur l'aéroport de Payerne (ouest), à 08H00 (06H00GMT), avec à ses commandes le pilote d'essai Damian Hischier, ont indiqué les initiateurs du projet dans un communiqué.

"Le pilote d'essai a effectué un vol d'une durée de 7 minutes, à une hauteur de 300 mètres, avant de regagner sa base", ont-ils précisé. "Cette première sortie dans les airs du prototype (...) s'est parfaitement déroulée."

A terme, SolarStratos, premier avion solaire habité à pénétrer la stratosphère, devra voler à une altitude de près de 25.000 mètres, un exploit impossible à réaliser avec un avion à propulsion classique.

Long de 8,5 mètres pour une envergure de 24,8 mètres, il pèse quelque 450 kilos et est recouvert de 22 m2 de panneaux solaires qui lui procurent une autonomie d'environ 24 heures.

L'aventurier suisse Raphaël Domjan, à l'origine du projet, souhaite réaliser ce premier vol stratosphérique dès 2018.

A 25 km d'altitude, on peut voir les étoiles en plein jour et la courbure de la Terre. Mais il y règne une température de -70° avec seulement 5% de la pression atmosphérique normale. Pour des raisons de poids, l'avion ne sera pas pressurisé, obligeant le pilote à porter une combinaison d'astronaute fonctionnant uniquement à l'énergie solaire, autre première mondiale.

Le voyage jusqu'à la stratosphère durera environ cinq heures : deux heures et demi d'ascension, quinze minutes la tête dans les étoiles, puis trois heures pour redescendre sur terre.

En 2012, Raphaël Domjan avait déjà réalisé le premier tour du monde à l'énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar.

Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale
Facebook: les parents d'une ado allemande décédée autorisés à accéder à son compte
Complexe, le marché des courriers recommandés électroniques aiguise les appétits
Alphabet accentue ses efforts dans les drones et les ballons
Doctolib s'impose comme le champion du rendez-vous médical en ligne
Le géant chinois de la batterie s'installe en sauveur en Allemagne
Les aéroports parisiens passent à la reconnaissance faciale
La fibre optique pourrait être utilisée comme alternative aux sismomètres
Après sept générations, la fin du robot Asimo ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.