ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

SANTE - Publié le 18/05/2017 à 09:04


Risque de crise cardiaque accru après une grippe ou une pneumonie



Le risque de crise cardiaque augmente fortement dans les jours suivant une infection respiratoire comme une grippe, une bronchite ou une pneumonie, selon une étude australienne publiée lundi dans la revue américaine Internal Medicine Journal.

"Nos résultats confirment ce que des études précédentes suggéraient, à savoir qu'une infection respiratoire peut déclencher une crise cardiaque", explique le professeur Geoffrey Tofler, un cardiologue de l'université de Sydney et du Royal North Shore Hospital, principal auteur.

"Les données ont montré que ce risque, qui peut être multiplié jusqu'à dix-sept fois, n'augmente pas nécessairement au début des symptômes de l'infection mais est le plus élevé durant les sept premiers jours, avant de décroître graduellement", précise-t-il.

Cette recherche a porté sur 578 patients ayant eu un infarctus à la suite du blocage d'une artère coronaire.

Les auteurs ont déterminé que 17% ont fait part de symptômes d'infection respiratoire dans les sept jours avant leur crise cardiaque et 21% dans les 31 jours.

"La fréquence des attaques cardiaques est la plus élevée en hiver", a pointé le Dr Thomas Buckley, professeur adjoint à l'école de soins infirmiers de l'université de Sydney, un autre auteur de l'étude.

Il souligne de ce fait l'importance de la vaccination contre la grippe et la pneumonie pour minimiser ce risque.

Selon ces chercheurs, les infections respiratoires ont tendance à accroître la formation de caillots de sang, ainsi que l'inflammation et des toxines qui endommagent les vaisseaux sanguins, ce qui pourrait expliquer la nette augmentation du risque cardio-vasculaire.

Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
L'ONU réclame un accès universel au dépistage du sida
Infectée par une bactérie, la salade romaine bannie des assiettes américaines
Vincent Lambert: les experts confirment son état végétatif chronique irréversible
Entre plantes et scorpions, les Chinois attachés à leur médecine traditionnelle
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
 LES PLUS LUS 
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.113 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.