ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 18/05/2017 à 09:16


Google doit réinventer ses produits dans l'ère de l'intelligence artificielle



Le géant Google est en train de réinventer ses produits en les adaptant au "changement d'ère" de l'intelligence artificielle (IA) notamment via de nouvelles fonctionnalités de son application photo Google Lens, a affirmé son patron Sundar Pichai mercredi.

"Nous assistons à un nouveau basculement dans l'informatique: le passage de l'ère du mobile à l'ère de l'IA. Cela nous contraint à ré-imaginer nos produits pour un monde qui permet une interaction plus naturelle et fluide avec la technologie", a-t-il déclaré près du campus Google de Mountain View, en Californie.

Lors de la conférence annuelle des développeurs, M. Pichai a notamment évoqué l'introduction de l'intelligence artificielle dans sa messagerie Gmail, qui suggère désormais des réponses-type en fonction des messages. Ouvrir un message contenant une invitation à dîner pourra ainsi offrir le choix immédiat de la décliner ou de l'accepter.

Le dirigeant a également évoqué la mise à disposition de son assistant virtuel Google Assistant sur les appareils Apple.

Les assistants vocaux sont l'un des principaux champs de bataille dans le secteur de l'intelligence artificielle entre les acteurs dominants du marché que sont Google, Apple (Siri), Samsung (Bixby), Amazon (Alexa) et Microsoft (Cortana). Les assistants vocaux ne concernent pas seulement les smartphones mais l'ensemble des objets connectés, y compris les voitures.

Scott Huffman, vice-président de l'équipe des ingénieurs de Google, a indiqué que Google Assistant, introduit sur le marché l'an dernier, équipait désormais plus de 100 millions d'appareils.

"Siri a maintenant de la compagnie et tous les acteurs s'engagent très sérieusement", sur ce marché, a souligné Brian Blau, analyste chez Gartner.

Google a également profité de la concurrence pour faire un point sur les travaux en cours sur les casques de réalité virtuelle et les capacités de "visualisation" des smartphones. L'application Google Photo peut ainsi désormais être enrichie d'une fonctionnalité permettant d'identifier des personnes, des types de fleurs, ou de traduire des inscriptions dans d'autres langues.

A terme, il pourrait être possible pour quelqu'un de discuter avec son assistant virtuel de choses "vues" par son téléphone.

Conversation informatique

"On est vraiment en train de relever le défi de la conversation informatique. Bientôt, avec les Google Lens, votre assistant sera en mesure d'avoir une discussion sur ce que vous voyez", a ajouté M. Huffman.

Diriger son smartphone vers un mot de passe de wifi suffira par ailleurs à se connecter au réseau sans même avoir à entrer soi-même une série souvent complexe de lettres et de chiffres.

"Dans l'ère de l'IA, nous repensons tous nos produits et utilisons les capacités d'apprentissage des machines pour résoudre des problèmes", a encore déclaré le patron de Google.

M. Pichai a également dévoilé une deuxième génération de puces informatiques qui ont été spécialement conçues pour développer les capacités de stockage dans le "cloud", l'informatique dématérialisée.

"Nous voulons que le cloud de Google soit le meilleur cloud pour l'apprentissage des machines", a-t-il assuré.

Les dirigeants de Google ont par ailleurs annoncé que le système d'exploitation Android, équipait désormais plus de 2 milliards de smartphones et tablettes dans le monde et ont indiqué qu'une nouvelle version baptisée "O" verrait bientôt le jour avec là, aussi, des fonctionnalités intégrant l'intelligence artificielle.

Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale
Facebook: les parents d'une ado allemande décédée autorisés à accéder à son compte
Complexe, le marché des courriers recommandés électroniques aiguise les appétits
Alphabet accentue ses efforts dans les drones et les ballons
Doctolib s'impose comme le champion du rendez-vous médical en ligne
Le géant chinois de la batterie s'installe en sauveur en Allemagne
Les aéroports parisiens passent à la reconnaissance faciale
La fibre optique pourrait être utilisée comme alternative aux sismomètres
Après sept générations, la fin du robot Asimo ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.