ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 23 Juin 2018

PLANETE - Publié le 30/08/2017 à 14:42


Pic de mortalité chez les baleines franches: le Canada et les Etats-Unis enquêtent



Préoccupées par un pic suspect de mortalité chez les baleines franches de l'Atlantique Nord, au large du Canada et des Etats-Unis, les autorités de ces deux pays ont ouvert une enquête sur cette espèce déjà sérieusement menacée, a-t-on appris vendredi.

Egalement appelées baleines noires ou baleines de Biscaye, ces gigantesques mammifères figurent parmi les espèces de cétacés les plus menacées de disparition. Or 13 spécimens ont été retrouvés morts cette année sur une population de seulement quelque 450 à 500, d'après les experts de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). D'ordinaire, seules 3,8 baleines franches en moyenne sont retrouvées mortes dans les eaux américaines et canadiennes chaque année.

Le nombre de spécimens retrouvés morts est "important", a souligné David Gouveia, le chef du programme de surveillance des espèces protégées pour la branche Atlantique de la NOAA, appelant à une réaction urgente.

"La récupération de la (population des) baleines franches est fragile et c'est l'un des défis les plus difficiles dans la protection" des animaux, a-t-il dit à des journalistes lors d'une conférence téléphonique. "Tout facteur influençant leur capacité à survivre est important", a-t-il martelé.

Les baleines sont le plus probablement mortes en se retrouvant coincées dans des filets de pêche ou heurtées par des navires, mais les experts attendent le résultat des nécropsies, dans les prochaines semaines, pour déterminer avec certitude les causes et proposer des solutions.

La NOAA a donc déclaré une situation de "mortalité inhabituelle" (UME), ce qui permet de déclencher une enquête et de débloquer des fonds pour les investigations.

Elle se penche spécifiquement sur une série de cadavres de baleines détectés à partir du 7 juin 2017, avec un premier spécimen retrouvé à l'ouest de l'île-du-Prince-Edouard, dans le golfe du Saint-Laurent (est du Canada). Au total, dix baleines mortes ont été repérées dans les eaux du Canada et deux dans les eaux américaines depuis cette date. Auparavant, un baleineau mort avait été retrouvé en avril dans la baie américaine de Cape Code.

Face à cette sinistre série, le gouvernement canadien a assuré début août vouloir apporter "toutes les ressources nécessaires" pour protéger les baleines franches. Depuis, les navires empruntant le golfe du Saint-Laurent ont été contraints de réduire de moitié leur vitesse.

Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
En Antarctique, un bain glacé pour fêter le solstice
Corée du sud: tuer les chiens pour leur viande est illégal, juge un tribunal
Une nature sous cloche pour mieux comprendre l'impact humain
Plancton décimé, poissons sonnés: les effets du vacarme sous-marin créé par l'homme
L'environnement figurera dans l'article premier de la Constitution française
Koko, le gorille qui maîtrisait la langue des signes, est mort
Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés
Alouettes, abeilles et orchidées... un eden près des tarmacs
Désemparés, des apiculteurs contraints de réduire en cendres leurs abeilles
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures
Le son du robinet qui fuit décodé par des chercheurs
Au Pérou, un site précolombien révèle des peintures millénaires
Mort d'une adolescente en état végétatif après l'arrêt des soins
Ecosse: les 5 habitants d'Ulva fêtent l'achat de leur île
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.