ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 30/08/2017 à 14:56


Le fonio, céréale écologique, est-il l'aliment sain de demain?



Cultivée depuis des millénaires en Afrique de l'ouest, riche en nutriments et acides aminés, résistante à la sécheresse, la graine de fonio a tout pour conquérir un monde de plus en plus avide d'aliments sains, veut croire le chef sénégalais Pierre Thiam.

C'est devant la conférence TEDGlobal 2017 (Technology, Entertainment and Design) d'Arusha, en Tanzanie, que le chef, l'un des plus renommés du continent, a lundi soir exposé son rêve de voir cette "graine miracle" améliorer la vie des populations du Sahel et s'imposer sur les étals des pays développés.

A mi-chemin entre la graine de couscous et le quinoa, le fonio est cultivé sur le continent africain depuis environ 5.000 ans selon Pierre Thiam, qui explique en avoir fait la découverte dans le sud-est du Sénégal il y a plusieurs années à la faveur de l'écriture d'un livre de recettes.

Selon ses recherches, le fonio fut tellement prisé qu'on en retrouva la trace dans des sépultures égyptiennes pour accompagner les défunts dans l'au-delà tandis que pour les Dogon du Mali, l'univers s'est constitué à partir d'une graine de fonio.

Mais la céréale est tombée en désuétude et n'est plus cultivée que dans l'ouest du Sahel, comme à Kedougou, l'une des régions les plus pauvres du Sénégal.

La faute, selon M. Thiam, à une "mentalité de colonisés" qui fait que les Sénégalais ne valorisent pas leurs cultures locales et se tournent plus volontiers vers le riz importé de Chine ou, pour les plus aisés, vers la baguette et les croissants de France.

"Il y un potentiel agricole inexploité au Sahel et il faut juste changer les conditions d'accès au marché pour libérer ce potentiel", assure M. Thiam.

"Le fonio pousse sans problème dans une région pourtant sujette à la sécheresse et à la famine. Cette petite graine pourrait apporter de grandes réponses", ajoute-t-il.

Du Sénégal à New York

De fait, le fonio a besoin de très peu d'eau et, à l'image du millet, il est souvent utilisé comme culture de "soudure", qui permet aux villageois de survivre entre deux périodes de récolte.

La culture du fonio est "excellente pour l'environnement". "Elle tolère des sols pauvres et requiert très peu d'eau. Elle prospère là où rien d'autre ne pousse", explique M. Thiam.

En 2016, le cuisinier a obtenu de la chaîne américaine de supermarchés bio Whole Foods qu'elle commercialise la céréale et, le mois dernier, le fonio a fait son apparition dans les rayons de la marque à New York.

Mais de nombreux obstacles subsistent pour faire du fonio un succès sur le marché florissant des aliments sains.

Sa production implique un processus laborieux de récolte manuelle. La céréale doit ensuite être vannée, décortiquée. Et maintenir une qualité égale nécessaire à sa commercialisation n'est pas aisé.

Mais M. Thiam veut y croire et espère voir la mise en place d'une minoterie à capitaux africains pour structurer la production du fonio.

La conférence TEDGlobal d'Arusha qui se poursuit jusque mercredi, se veut une vitrine d'idées, d'innovations et de la créativité de l'Afrique. Les nombreux intervenants disposent chacun de 18 minutes pour présenter leur communication. C'est la première fois en dix ans que sa version annuelle internationale a lieu en Afrique.

Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
Grande Barrière: les coraux ayant survécu au blanchissement sont plus résistants
La glace, bouée de survie pour les Iakoutes dans la plus froide région sur Terre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
 LES PLUS LUS 
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.065 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.