ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Jeudi 26 Avril 2018

INSOLITE - Publié le 14/09/2017 à 10:49


Un monstre de graisse obstrue les égouts de Londres



6904        

C'est le plus gros amas de graisse jamais découvert dans les égouts de Londres: la compagnie des eaux Thames Water a estimé mardi qu'il lui faudrait trois semaines pour évacuer ce monstrueux "fatberg" de 130 tonnes.

"Ce fatberg est le plus grand que nous ayons jamais vu", a assuré Matt Rimmer, chef des réseaux déchets de Thames Water, dans un communiqué.

"C'est un véritable monstre qui a durci et nécessite beaucoup de main-d'oeuvre et de machinerie pour être enlevé", a-t-il ajouté.

L'énorme bloc est composé de graisses, lingettes hygiéniques et couches-culottes qui se sont agglomérées dans les canalisations situées sous une importante artère de Whitechapel (est de la capitale britannique).

Il s'étend sur une longueur de 250 mètres et pèse l'équivalent de onze bus à impériale, a précisé Thames Water.

"C'est comme essayer de briser du béton. C'est frustrant car ces situations sont totalement évitables. Elles sont causées par des matières grasses évacuées dans les éviers et des lingettes hygiéniques jetées dans les toilettes", a regretté Matt Rimmer.

Les travaux d'évacuation ont démarré cette semaine. Ils mobilisent une équipe de huit personnes qui recourent à des lances jet haute pression pour briser la masse. Celle-ci est ensuite évacuée vers un site de recyclage à Stratford (est de Londres).

Thames Water dessert 15 millions d'habitants à Londres et la Thames Valley. La compagnie dit consacrer un million de livres (1,1 million d'euros) par mois pour désobstruer ses canalisations.

Le précédent record était détenu par un "fatberg" de 15 tonnes découvert en 2013 dans le sous-sol de Kingston (sud-ouest de Londres), qu'il avait fallu dix jours pour évacuer.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
Une société bordelaise découvre une algue bio-pesticide prometteuse
Le Vietnam de nouveau confronté à la mort de milliers de poissons
ISS: un village lunaire international suscite des réactions positives
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
24/04/2018 - 17:52 - Christophe
Bon appétit! Beurk... ...
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
 Publicité 


2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.