ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 26/09/2017 à 16:03


La population de pandas grandit, pas leur territoire



Si les pandas géants sont aujourd'hui plus nombreux, leur aire de répartition est en revanche plus petite et surtout plus fragmentée qu'il y a trente ans, ce qui entraîne "un risque élevé" d'extinction locale de petits groupes isolés, indique une étude parue lundi.

En 2013, cette aire de répartition avait diminué de 1,7% par rapport à 1988, date à laquelle le panda était considéré comme en danger par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), selon cette étude de la revue Nature Ecology & Evolution.

En 2016, le panda est passé de la catégorie "en danger" sur la liste rouge de l'UICN à la catégorie "vulnérable", ce qui signifie qu'il est toujours menacé mais sur une pente positive. Selon le recensement national réalisé par la Chine de 2011 à 2014, il y avait 1.864 pandas géants dans la nature, contre 1.216 en 1988.

L'évaluation de l'UICN "est basée presque exclusivement sur le nombre" de pandas, "ignorant les menaces émergentes", estiment toutefois les chercheurs.

"Il y a beaucoup de bonnes nouvelles pour le panda -- sa population augmente, une beaucoup plus grande partie de son habitat est protégée, la déforestation a cessé", a déclaré à l'AFP l'un des auteurs, Stuart Pimm, de la Duke University à Durham (États-Unis). "Mais il y a aussi de mauvaises nouvelles: l'habitat du panda est beaucoup plus fragmenté que dans le passé et de petits espaces pourraient ne pas abriter des populations viables".

Les pandas vivent dans six zones montagneuses, se répartissant en trente groupes isolés dont 18 comptent au maximum dix individus. Ces petits groupes sont confrontés à "un risque élevé d'extinction", alertent les chercheurs.

"Nos conclusions dessinent un tableau plus compliqué qui met en garde contre toute autosatisfaction", écrivent-ils.

"La déforestation à des fins commerciales a été l'activité la plus nocive", constatent-ils.

La création de réserves naturelles à partir des années 1960 a permis de réduire "de manière significative" la perte d'habitat mais des menaces subsistent.

Les pandas vivent dans l'une des régions de Chine les plus touchées par les tremblements de terre. Ces séismes "ont détruit de larges zones d'habitat". Selon les chercheurs, 71,1% des pertes d'habitat constatées entre 2001 et 2013 sont imputables au tremblement de terre survenu en 2008 dans le Sichuan.

La construction de routes est aussi "un facteur important de perte d'habitat et de fragmentation". Or, constatent les auteurs, "la densité des routes était 2,7 fois plus importante en 2013 qu'en 1976".

Le tourisme constitue une autre menace, selon les chercheurs.

Quant au réchauffement climatique, il pourrait modifier la quantité et la répartition des espèces de bambous dont se nourrissent les pandas.

Les chercheurs préconisent notamment la création de "corridors" pour connecter les populations isolées et le développement des réserves.

Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
Grande Barrière: les coraux ayant survécu au blanchissement sont plus résistants
La glace, bouée de survie pour les Iakoutes dans la plus froide région sur Terre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
 LES PLUS LUS 
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.077 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.