ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 30/11/2017 à 12:49


Un photographe montre l'humanité des espèces menacées



Que ce soit le tamarin bicolore du Brésil mis en danger par l'urbanisation, ou les pangolins chassés pour leurs écailles, les espèces animales les plus rares sont menacées d’extinction par l'homme, comme le montre le nouveau livre du photographe Tim Flach, "Endangered".

"La plupart des changements dans le passé ont été causés par la nature, mais maintenant il semblerait que ce soit nous qui les causions", a expliqué à l'AFP le Britannique de 59 ans.

"Ma vraie question est la suivante: Pourquoi je fais ça? Pourquoi je prends une photo du dernier rhinocéros blanc mâle? La question c'est de comprendre comment on en est arrivé là".

Des coraux, des insectes ou encore de rares amphibiens se retrouvent à côté des mammifères menacés d'extinction les plus célèbres comme les ours polaires dans ce livre de 150 photos.

Tim Flach, connu pour ses photos stylisées d'animaux ou de chiens, parvient à capturer sur ces animaux des expressions que l'on jurerait être humaines.

La couverture de l'ouvrage montre ainsi un lémurien, un Sifaka couronné, assis, les bras croisés autour de ses jambes, les yeux grands ouverts semblants être remplis d'étonnement.

Tim Flach utilise souvent une toile de fond en velours noir et réussit à faire ressortir de précieux détails, comme les douces nuances oranges de la fourrure du lémurien, grâce à son travail sur les lumières.

Durant l'été, il a fait une randonnée autour de la mer Caspienne et s'est caché dans "un trou infesté de mouches" pour trouver un saïga, une antilope qui cohabitait avec les mammouths il y a des milliers d'années, mais pourrait bientôt disparaitre de la surface de la Terre à cause du braconnage.

Pendant les deux années de travail nécessaires pour la conception du livre, il s'est également retrouvé nez à nez avec le dernier rhinocéros blanc mâle et a nagé avec un grand requin blanc au large des Galapagos.

Avec toujours le même but: transmettre aux lecteurs sa passion pour la vie sauvage.

"Si on sent concerné par un sujet, alors il est plus probable qu'on agisse", résume-t-il.

Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
Les Chinois sèment la zizanie chez les pêcheurs de Madagascar
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.034 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.