ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 30/11/2017 à 13:02


Transhumance meurtrière en Norvège: une centaine de rennes fauchés par des trains



Une centaine de rennes ont été mortellement fauchés par des trains en l'espace de quelques jours dans le nord de la Norvège, un "bain de sang" lié à la transhumance d'hiver, selon la radio norvégienne NRK.

L'épisode le plus sanglant s'est produit samedi quand un train de marchandises a tué d'un coup 65 cervidés qui se trouvaient sur une voie ferrée. Quarante-et-un autres animaux avaient été fauchés dans les jours précédents, a rapporté NRK dimanche soir.

"Je suis tellement en colère que j'en ai le vertige", a déclaré le propriétaire du dernier troupeau décimé, Ole Henrik Kappfjell, à la radio. "C'est une tragédie animale insensée. C'est un cauchemar psychologique que nous vivons aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Quelque 250.000 rennes vivent à l'état semi-domestique en Norvège, la plupart dans le Grand Nord du pays. Les éleveurs emmènent ces jours-ci leurs troupeaux vers les pâturages d'hiver, une transhumance pleine de périls (collisions avec des voitures ou des trains, noyades...)

Les suites du drame de samedi ont été capturées en images par un documentariste, Jon Erling Utsi: les clichés montrent des animaux désarticulés allongés dans une neige tachée de sang, certains blessés qu'il a fallu achever par balles.

"C'était un cauchemar à regarder", a-t-il confié à NRK. "Le pire, c'était les animaux qui n'ont pas été tués dans l'accident. Ils gisaient là, souffrants. C'était un bain de sang sur plusieurs kilomètres", a-t-il ajouté.

Plus de 2.000 rennes ont été fauchés le long de cette ligne ferroviaire septentrionale entre 2013 et 2016. Les éleveurs réclament à l'opérateur la mise en place d'un grillage le long de la voie mais le financement de cette mesure se fait attendre.

Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
Les Chinois sèment la zizanie chez les pêcheurs de Madagascar
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.