ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 26 Septembre 2018

PLANETE - Publié le 30/11/2017 à 13:07


Résistance aux antibiotiques: un lien avec l'usage de pénicilline dans les élevages



La résistance des bactéries à l'un des antibiotiques les plus courants, l'ampicilline, est antérieure à son utilisation chez l'homme et pourrait avoir été causée par l'administration de pénicilline au bétail dans les années 50, selon une étude publiée jeudi.

"Les résidus d'antibiotiques dans les environnements agricoles des années 1950, tels que le fumier, la terre, et les eaux, ont pu avoir un impact bien supérieur à ce que l'on pensait sur la propagation de la résistance à l'ampicilline", estime le docteur François-Xavier Weill, de l'institut Pasteur, qui a dirigé ces recherches. Leur résultat est paru dans la revue spécialisée The Lancet Infectious Diseases.

"Il est urgent de réévaluer l'usage des antibiotiques chez l'animal", poursuit le docteur Weill, qui prône "une veille étroite des résistances bactériennes, à la fois chez l'homme et chez l'animal, et ce à l'échelle mondiale".

Début novembre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté les éleveurs à ne plus du tout utiliser d'antibiotiques sur les animaux sains, afin de prévenir la propagation de la résistance à ces médicaments.

L'ampicilline, une pénicilline de synthèse, a été commercialisée en Europe en 1961. Or, les premières épidémies provoquées par des bactéries résistantes à cet antibiotique ont été observées chez l'homme peu de temps après, à partir de 1962.

Intrigués par ce délai très court, les chercheurs français ont étudié les propriétés génétiques des bactéries résistantes.

Ils ont découvert "que des bactéries possédant des gènes capables de transmettre la résistance à l'ampicilline sont en fait apparues, de façon inattendue, dès la fin des années 1950", explique l'Institut Pasteur dans un communiqué.

"L'émergence de cette résistance à l'ampicilline pourrait être due à l'utilisation dans les élevages de pénicilline G", jugent les chercheurs.

Selon eux, les gènes de la résistance peuvent être transférés entre des souches de bactéries quand celles-ci sont exposées à des niveaux relativement faibles de pénicilline G, semblables aux doses utilisées à l'époque dans les élevages.

Découverte par Alexandre Fleming en 1928 et produite en masse pendant la Seconde Guerre mondiale, la pénicilline G a été utilisée dès les années 50 dans les élevages en Amérique du Nord et en Europe, pour faire grossir les animaux et donc augmenter leur valeur marchande.

L'augmentation de la résistance aux antibiotiques est une source d'inquiétude pour les autorités sanitaires mondiales et l'OMS tire régulièrement la sonnette d'alarme.

"Il est estimé que, d'ici 2050, cette résistance fera plus de 10 millions de victimes dans le monde", assurent les auteurs de l'étude.

Un rituel juif incluant des sacrifices de poulets résiste aux critiques
La fonte du permafrost menace la lutte contre le réchauffement climatique
Début de la construction de la première centrale solaire flottante de France
Le volume des déchets pourrait augmenter de 70 pour cent dans le monde d'ici 2050
Les déchets de la pêche commerciale dans le collimateur du G7
Au large de Vallauris, un mois pour remonter des milliers de pneus immergés
Plaie pour les Antilles, la sargasse est une aubaine pour d'autres
La maladie prospère sur les platanes du canal du midi, un site Unesco potentiellement menacé ?
Cent jours sans gel au Pic du Midi: un nouveau record historique
Côte d'Ivoire: des voiturettes solaires pour remplacer les taxis-brousse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.