ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Mercredi 13 Décembre 2017

INSOLITE - Publié le 30/11/2017 à 13:19


Maternelle en Chine: des aiguilles pour punir les enfants



Une enseignante d'une école maternelle privée de Pékin a utilisé des aiguilles pour punir les élèves récalcitrants à la sieste, a confirmé la police, dans une affaire qui a déclenché un tollé national en Chine.

Les autorités avaient annoncé la semaine dernière l'ouverture d'une enquête sur l'établissement bilingue anglais-chinois RYB Education New World. Elle faisait suite à des plaintes de parents affirmant que de jeunes enfants avaient été victimes de piqûres d'aiguilles et forcés d'avaler des médicaments.

L'enseignante de 22 ans incriminée, nommée Liu, "avait été arrêtée aussitôt après le début des soupçons de maltraitance", a indiqué mardi soir la police du district pékinois de Chaoyang sur un réseau social.

Le communiqué ne précise pas comment les aiguilles à coudre incriminées ont été utilisées.

"Après visionnage de 113 heures de vidéo de surveillance, nous n'avons trouvé aucune preuve d'autres violences à l'égard des enfants", a annoncé la police, précisant que l'enquête se poursuivait.

L'agence de presse officielle Chine nouvelle avait auparavant fait état de soupçons d'agressions sexuelles. Mais la police a indiqué que des examens médicaux menés sur une fillette à la demande de ses parents n'a montré "aucune anomalie".

Les soupçons de maltraitances généralisées sur les enfants de l'école étaient par ailleurs des "rumeurs" lancées par deux femmes, selon le communiqué. L'une d'elle a été interpellée et l'autre a fait l'objet d'un avertissement, a indiqué la police, qui n'a pas précisé leurs liens avec le jardin d'enfants.

Le communiqué publié mardi soir ne précise cependant pas si la police a mené une enquête approfondie sur les allégations d'ingestion de médicaments. Selon la police, un parent d'élève a toutefois admis avoir "ordonné" à son enfant de dire devant les caméras de télévision qu'il avait été forcé d'avaler des comprimés.

Le retentissement de l'affaire avait poussé vendredi le gouvernement à annoncer une inspection "immédiate" de tous les jardins d'enfants du pays.

En Chine, l'amour des parents pour leurs enfants est accentué par la politique de limitation des naissances, qui jusqu'à son net assouplissement ces dernières années a contraint des centaines de millions d'entre eux à placer leurs espoirs sur un seul descendant.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
Italie: un village de trompe-la-mort va révéler son secret
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.023 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.