ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 22 Juillet 2018

SCIENCE - Publié le 30/11/2017 à 13:26


L'arthrose de Dolly sans rapport avec son clonage



L'arthrose dont a souffert Dolly, la célèbre brebis clonée, à la fin de sa courte vie ne serait pas liée à son clonage, selon une étude publiée jeudi dans Scientific Reports.

Née il y a plus de 20 ans, le 5 juillet 1996, Dolly a développé une arthrose invalidante du genou alors qu'elle avait cinq ans et demi et est morte de maladie pulmonaire à l'âge de six ans - soit à environ la moitié de l'espérance de vie de sa race de moutons Finn-Dorset.

La technique de clonage (SNCT) utilisée pour Dolly implique de prélever le noyau d'une cellule adulte (de peau, de glande mammaire...) autre qu'un spermatozoïde ou un ovule, avec son ADN, et de l'implanter dans un oeuf non fécondé dont le noyau a été retiré.

L'arthrose de Dolly et sa mort précoce avaient suscité de vives inquiétudes sur les risques pour la santé de ce clonage.

Kevin Sinclair et Sandra Corr, de l'Université britannique de Nottingham, ont mené un examen radiographique des squelettes de Dolly et Bonnie (sa fille naturellement conçue) et de Megan et Morag, deux agneaux issus du clonage du noyau d'une cellule d'embryon, nés avant Dolly.

"L'examen radiographique des squelettes de Dolly et des autres clones ne montrent pas d'arthrose anormale", selon un communiqué de l'Université de Nottingham. L'arthrose de Dolly est "similaire à celle observée chez les moutons naturellement conçus et les clones âgés en bonne santé".

Déjà en 2016, Kevin Sinclair et ses collègues avaient procédé à un examen médical approfondi de quatre copies génétiques de Dolly : Debbie, Denise, Dianna et Daisy. Ces quatre brebis, nées onze ans après Dolly, sont issues des mêmes cellules de glande mammaire que celle qui a abouti à Dolly et de la même technique de clonage.

Les chercheurs avaient alors annoncé qu'elles étaient "plutôt en assez bonne santé" malgré leur neuf ans.

Les experts avaient relevé des cas d'arthrose légère et un cas d'une forme modérée, mais rien d'inhabituel pour leur âge.

"Les préoccupations initiales selon lesquelles le clonage avait provoqué une arthrose précoce chez Dolly n'étaient pas fondées", conclut Sandra Corr.

Egypte: découverte d'un atelier de poterie de plus de 4.500 ans
Néandertal savait lui aussi allumer le feu
Sous la surface de la Terre, des milliards de tonnes de diamant
Découverte exceptionnelle d'un crâne de mastodonte, cousin de l'éléphant
Lorsqu'il s'est investi, l'humain peut être aussi bête qu'une souris
Des outils trouvés en Chine repoussent la présence de l'homme en Asie
Après le séisme de Mexico, un temple découvert dans une pyramide
Argentine: découverte d'un dinosaure géant vieux de plus de 200 milllions d'années
Les Romains pourraient avoir chassé la baleine en Méditerranée
Découverte d'un dinosaure géant en Argentine
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
La justice resserre l'étau autour de l'usine Alteo de Gardanne et de ses rejets dans les Calanques
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.