ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Mars 2019

SANTE - Publié le 30/11/2017 à 13:27


Des avatars virtuels pour aider les schizophrènes à combattre leurs voix



"Tu ne vaux rien !", lance un visage d'homme virtuel qui s'affiche sur l'écran. "Tu peux t'en aller s'il te plaît ?", lui répond une femme assise devant l'ordinateur. Pour aider des schizophrènes à combattre les "voix" dans leur tête, des chercheurs ont mis au point des avatars numériques censés les personnifier.

D'abord timide, la voix de la patiente se raffermit: "Je ne vais plus t'écouter !" Cet échange fait partie d'un traitement innovant mis au point par des chercheurs anglais et dont les premiers résultats sont présentés vendredi dans la revue The Lancet Psychiatry.

Soixante-quinze patients ont suivi cette thérapie pendant un essai de trois mois, tout en continuant leur traitement médicamenteux.

Selon les auteurs de ces travaux, sept de ces patients "ont complètement arrêté d'entendre des voix". En comparaison, ils étaient seulement deux dans un autre groupe-témoin de 75 personnes qui ont reçu des conseils médicaux à la place de la thérapie basée sur les avatars.

Environ deux-tiers des schizophrènes entendent des voix imaginaires qui, souvent, les insultent ou les menacent, selon l'auteur principal de l'étude, Tom Craig, du King's College de Londres.

Le plus souvent, les médicaments réduisent les symptômes mais un quart des patients continue d'entendre ces voix, souligne l'étude. C'était le cas des 150 personnes qui y ont pris part et vivent avec trois ou quatre "voix" en moyenne.

Les avatars permettent de matérialiser ces voix menaçantes afin que les patients les affrontent puis les dominent, font valoir les auteurs de l'étude.

Grâce aux indications des patients, la tonalité de la voix qui les tourmente et le visage qu'ils y associent sont recréés par ordinateurs.

Ils suivent ensuite six sessions de 50 minutes lors desquelles ils sont confrontés à cet avatar par ordinateur interposé. Dans une autre pièce, le thérapeute les guide via un micro. C'est aussi lui qui endosse la voix de l'avatar et le fait s'adresser au patient.

Le but est qu'au fil de la thérapie, le patient prenne confiance, devienne de plus en plus affirmatif et que l'avatar cède du terrain.

"On passe de quelque chose de très effrayant à quelque chose qui est sous le contrôle de la personne", affirme M. Craig.

Les experts indépendants qui ont commenté ces travaux les jugent prometteurs mais estiment que d'autres essais sont nécessaires afin d'en confirmer l'efficacité et de définir le type de patients auxquels ils conviennent le mieux.

Quelque 20 millions de personnes dans le monde sont atteints de schizophrénie, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Journée nationale du sommeil : comment trouver son rythme idéal ?
Poissons panés: trop d'additifs, d'arômes et de sucres ajoutés, dénonce la CLCV
Ebola en RDC: un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l'Est
Les lingettes contenant un conservateur toxique ne doivent pas être utilisées sur les fesses des bébés
Papillomavirus: appel pour la vaccination des filles mais aussi des garçons
Possible d'éradiquer la tuberculose en 25 ans, avec de l'argent
Boire du thé très chaud augmente les risques de cancer de l'œsophage
La grippe à l'origine de 7.200 décès, l'épidémie bientôt terminée
Les maladies de peau sont plus courantes qu'on ne le croit
Antibiotiques: les virus phages, une alternative qui se concrétise
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue sacrée embaumée pour l'éternité au Vietnam
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Chili: faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21
Le plastique menace toute vie aux Galapagos
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute
Froid dedans, plus chaud dehors: l'Inde dans le cercle vicieux des climatiseurs
Cop24: Réduire le gaspillage et consommer moins de viande pour nourrir la terre en 2050 selon une étude
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.