ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

SANTE - Publié le 30/11/2017 à 13:29


Les cigarettiers américains diffusent des spots anti-tabac



La plupart des grands cigarettiers américains ont commencé à diffuser dimanche dans les journaux et à la télévision une série de spots mettant en garde contre les dangers du tabac, conformément à une décision de justice qui remonte à onze ans.

En novembre 2006, une cour fédérale avait conclu que les cigarettiers s'étaient entendus pour mentir et tromper le public sur les méfaits du tabagisme sur la santé.

La justice avait alors ordonné que ces groupes, comme R.J. Reynolds et Philip Morris, diffusent à la télévision et dans la presse écrite des spots pour "corriger leurs mensonges".

Après ce jugement, les cigarettiers avaient fait appel pour modifier certains détails dans le texte, réussissant à retarder pendant plus de dix ans la diffusion des corrections à leurs déclarations erronées.

Ce délai leur a aussi permis d'éviter la diffusion sur les réseaux sociaux que les jeunes utilisent le plus aujourd'hui, mais qui étaient alors moins étendus et pas inclus dans le jugement.

Les cigarettiers doivent payer pour une pleine page dans le premier cahier des 50 principaux quotidiens nationaux, comme le Washington Post ou le New York Times, pour une diffusion le dimanche et ce à cinq reprises pendant un an.

Ils devront également acheter un total de 260 spots télévisés auprès des grands réseaux de télévision, comme ABC, CBS et NBC. Ces spots seront diffusés à plusieurs reprises, également sur une période de douze mois.

Les spots présentent le bilan du tabagisme de manière sobre: "Fumer tue en moyenne 1.200 Américains par jour et le tabagisme fait plus de morts annuellement que les meurtres, le sida, les suicides, la drogue, les accidents de la route et l'alcool réunis", peut-on lire notamment.

Le tabagisme reste la principale cause de mortalité et de maladies évitables aux États-Unis. Il est encore responsable de 480.000 décès par an, même si le taux des fumeurs a très fortement diminué, tombant à 15% des adultes en 2015, le plus bas jamais enregistré, selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC). En comparaison, 42% des Américains adultes fumaient au milieu des années 1960.

Ce fort recul est surtout attribué aux taxes sur les cigarettes, aux campagnes anti-tabac notamment par les agences fédérales, ainsi qu'aux restrictions limitant les publicités visant les jeunes.

En outre, le tabac est désormais réglementé par l'Agence des produits alimentaires et des médicament (FDA), qui cherche à limiter l'usage de la nicotine et de ses effets d'accoutumance.

Malgré cela les cigarettiers dépensent encore 8 milliards de dollars par an pour promouvoir leurs produits.

Le jugement de 2006 a résulté d'une poursuite intentée en 1999 par le département de la Justice pour recouvrer une partie des milliards de dollars dépensés par l’État fédéral pour traiter des maladies, comme le cancer du poumon, résultant du tabagisme.

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.025 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.