ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

SANTE - Publié le 30/11/2017 à 13:31


Chine: le président poursuit la révolution jusque dans les WC



La Chine doit poursuivre sa "révolution" afin d'assainir ses toilettes publiques, réputées pour leur saleté et leur odeur nauséabonde, a ordonné lundi le président chinois. Objectif: améliorer les conditions de vie et stimuler le tourisme.

Cette "révolution des toilettes" avait été décrétée en 2015 afin de rendre ces lieux moins rebutants pour les touristes. La majorité sont des WC "à la turque", où le papier hygiénique n'est pas fourni.

Le président Xi Jinping a souligné que la rénovation des toilettes devait également améliorer la vie quotidienne, notamment dans les zones rurales, a rapporté lundi l'agence de presse Chine nouvelle.

Le problème des toilettes "n'est pas une affaire négligeable", a souligné le chef de l'Etat.

La Chine espère d'ici la fin de l'année avoir construit ou rénové plus de 70.000 WC depuis 2015. Durant la période 2018-2020, quelque 64.000 seront installés ou améliorés, selon l'Administration nationale du tourisme.

Dans les campagne chinoises, les toilettes sont souvent réduites à de simples latrines sans chasse d'eau, où les excréments s'entassent dans une fosse.

"Les autorités locales sont désormais plus conscientes du rôle important joué par les toilettes" depuis le lancement de la "révolution", selon Chine nouvelle.

"Leur amélioration ne bénéficie pas seulement à l'industrie touristique, mais (...) également au niveau global de civilisation de la société."

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.