ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Mars 2019

SANTE - Publié le 30/11/2017 à 13:42


USA: le VIH souvent détecté seulement trois ans après l'infection



L'infection par le VIH, le virus responsable du sida, n'est encore le plus souvent diagnostiquée aux Etats-Unis que trois ans en moyenne après qu'une personne l'a contractée, selon un rapport des autorités sanitaires publié mardi.

Ce délai représente toutefois une amélioration notable comparativement à la précédente estimation de trois ans et sept mois en 2011, précisent les auteurs de cette étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), basée sur des chiffres de 2015.

Tout en se félicitant de cette "nette amélioration", les CDC insistent sur la nécessité pour les personnes à risque de se faire tester plus souvent étant donné que 40% des nouvelles infections par le VIH passent par des séropositifs qui l'ignorent.

"Si vous risquez d'être infecté par le VIH, faites vous tester", insiste Jonathan Mermin, directeur du Centre national pour le VIH/sida, l'hépatite et la prévention de la tuberculose aux CDC.

"Les avantages sont clairs: un diagnostic rapide permet l'améliorer la prévention", souligne-t-il.

"Quand l'infection par le VIH est diagnostiquée plus rapidement, le nombre de personnes qui peuvent contrôler le virus -- par des traitements antirétroviraux ndlr. -- augmente et les nouvelles infections diminuent", ajoute Brenda Fitzgerald, directrice des CDC.

Les CDC recommandent donc à toutes les personnes âgées d'entre 13 et 64 ans de se faire tester au moins une fois dans leur vie.

Pour celles courant un risque élevé d'infection, comme les hommes homosexuels et bisexuels sexuellement actifs, les autorités sanitaires estiment que les tests devraient être conduits au moins une fois par an, voire tous les six mois. La même fréquence est recommandée aux 42% de personnes qui se droguent par injection ainsi qu'aux 59% des hétérosexuels courant un risque accru de contracter le VIH.

Or selon le dernier rapport des CDC, 29% des gays et des bisexuels n'avaient pas été testés pour le VIH au cours des 12 derniers mois. Et un quart des personnes chez qui on a découvert le VIH en 2015 avaient été infectées pendant sept ans ou plus sans le savoir.

Chez les hommes hétérosexuels, la durée médiane entre le moment de l'infection et le diagnostic est de cinq ans, contre deux ans et demi pour les femmes hétérosexuelles et celles qui utilisent des seringues pour s'injecter de la drogue.

Sur le 1,1 million de personnes vivant avec le VIH aux Etats-Unis, 85% savent qu'elles sont infectées, selon les dernières estimations des CDC.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Journée nationale du sommeil : comment trouver son rythme idéal ?
Poissons panés: trop d'additifs, d'arômes et de sucres ajoutés, dénonce la CLCV
Ebola en RDC: un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l'Est
Les lingettes contenant un conservateur toxique ne doivent pas être utilisées sur les fesses des bébés
Papillomavirus: appel pour la vaccination des filles mais aussi des garçons
Possible d'éradiquer la tuberculose en 25 ans, avec de l'argent
Boire du thé très chaud augmente les risques de cancer de l'œsophage
La grippe à l'origine de 7.200 décès, l'épidémie bientôt terminée
Les maladies de peau sont plus courantes qu'on ne le croit
Antibiotiques: les virus phages, une alternative qui se concrétise
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue sacrée embaumée pour l'éternité au Vietnam
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Chili: faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21
Le plastique menace toute vie aux Galapagos
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute
Froid dedans, plus chaud dehors: l'Inde dans le cercle vicieux des climatiseurs
Cop24: Réduire le gaspillage et consommer moins de viande pour nourrir la terre en 2050 selon une étude
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.