ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 22 Juillet 2018

SANTE - Publié le 30/11/2017 à 13:42


USA: le VIH souvent détecté seulement trois ans après l'infection



L'infection par le VIH, le virus responsable du sida, n'est encore le plus souvent diagnostiquée aux Etats-Unis que trois ans en moyenne après qu'une personne l'a contractée, selon un rapport des autorités sanitaires publié mardi.

Ce délai représente toutefois une amélioration notable comparativement à la précédente estimation de trois ans et sept mois en 2011, précisent les auteurs de cette étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), basée sur des chiffres de 2015.

Tout en se félicitant de cette "nette amélioration", les CDC insistent sur la nécessité pour les personnes à risque de se faire tester plus souvent étant donné que 40% des nouvelles infections par le VIH passent par des séropositifs qui l'ignorent.

"Si vous risquez d'être infecté par le VIH, faites vous tester", insiste Jonathan Mermin, directeur du Centre national pour le VIH/sida, l'hépatite et la prévention de la tuberculose aux CDC.

"Les avantages sont clairs: un diagnostic rapide permet l'améliorer la prévention", souligne-t-il.

"Quand l'infection par le VIH est diagnostiquée plus rapidement, le nombre de personnes qui peuvent contrôler le virus -- par des traitements antirétroviraux ndlr. -- augmente et les nouvelles infections diminuent", ajoute Brenda Fitzgerald, directrice des CDC.

Les CDC recommandent donc à toutes les personnes âgées d'entre 13 et 64 ans de se faire tester au moins une fois dans leur vie.

Pour celles courant un risque élevé d'infection, comme les hommes homosexuels et bisexuels sexuellement actifs, les autorités sanitaires estiment que les tests devraient être conduits au moins une fois par an, voire tous les six mois. La même fréquence est recommandée aux 42% de personnes qui se droguent par injection ainsi qu'aux 59% des hétérosexuels courant un risque accru de contracter le VIH.

Or selon le dernier rapport des CDC, 29% des gays et des bisexuels n'avaient pas été testés pour le VIH au cours des 12 derniers mois. Et un quart des personnes chez qui on a découvert le VIH en 2015 avaient été infectées pendant sept ans ou plus sans le savoir.

Chez les hommes hétérosexuels, la durée médiane entre le moment de l'infection et le diagnostic est de cinq ans, contre deux ans et demi pour les femmes hétérosexuelles et celles qui utilisent des seringues pour s'injecter de la drogue.

Sur le 1,1 million de personnes vivant avec le VIH aux Etats-Unis, 85% savent qu'elles sont infectées, selon les dernières estimations des CDC.

L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Les futurs infirmiers en pratique avancée seront formés dès septembre
Une revue scientifique piégée par une fausse étude sur le cancer
Crèches: jusqu'à 3.100 euros de bonus annuel par place pour favoriser l'accueil des enfants pauvres
Protections intimes: des substances chimiques, mais sans risque selon l'Anses
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
La justice resserre l'étau autour de l'usine Alteo de Gardanne et de ses rejets dans les Calanques
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.