ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Mars 2019

SCIENCE - Publié le 30/11/2017 à 13:47


Les super éruptions volcaniques plus fréquentes qu'on ne le pensait



Les "super éruptions" volcaniques, pouvant menacer notre civilisation en rejetant des milliards de tonnes de cendres dans l'air, sont susceptibles de se produire plus fréquemment qu'on ne le pensait, affirme une étude basée sur des données statistiques.

Une équipe de l'université d'Oxford a calculé que le laps de temps estimé entre deux "super éruptions" serait en moyenne d'environ 17.000 ans. "C'est substantiellement plus court que les estimations précédentes", souligne cette étude parue mercredi dans la revue Earth and Planetary Science Letters. Cela "indique que les volcans représentent pour notre civilisation humaine un risque plus grand qu'on ne le pensait", ajoute le texte.

Les précédentes estimations de fréquence de ces cataclysmes réalisées en 2004, considéraient que les super éruptions se produisaient en moyenne tous les 45.000 à 714.000 ans, indique Jonathan Rougier, professeur de sciences statistiques à l'Université d'Oxford et principal auteur de l'étude.

"Nous avons réévalué cet intervalle que nous situons désormais entre 5.000 et 48.000 ans, la fréquence la plus probable étant de 17.000 ans", ajoute-t-il.

Les super éruptions sont donc "beaucoup plus fréquentes qu'on ne le pensait précédemment tout en restant très rares", déclare ce chercheur à l'AFP.

Les volcanologues qualifient de "super éruptions" les gigantesques éruptions explosives, capables de rejeter au moins 1.000 gigatonnes (mille milliards de tonnes) de matière volcanique dans l'atmosphère. Soit assez pour recouvrir de cendres un continent, assombrir le ciel durablement et refroidir le climat de la planète pour des décennies.

La dernière super éruption recensée sur la planète est celle du Taupo en Nouvelle-Zélande, il y a environ 25.000 ans. Il y a eu également celle de Aira au Japon il y a quelque 27.000 ans. Chacune avait éjecté environ 1.000 gigatonnes de débris et de cendres dans l'air.

"D'une certaine façon, nous avons eu de la chance de ne pas avoir connu de super éruption depuis", relève Jonathan Rougier.

"Mais cela ne veut pas dire pour autant que la prochaine super éruption est en retard. La nature n'est pas si régulière", tient-il à souligner.

Robuste

Les scientifiques ont travaillé à partir d'une base de données géologiques portant sur les derniers 100.000 ans.

Au cours de cette période, l'éruption la plus importante a été celle du Toba en Indonésie il y a environ 75.000 ans. Le volcan, en explosant, a éjecté 10.000 gigatonnes de matière. Cela a provoqué un hiver volcanique suivi d'un refroidissement global de la planète extrêmement long.

La plupart des "super volcans" de la planète sont éteints. Mais ce n'est pas le cas du Yellowstone aux Etats-Unis, qui a connu plusieurs super éruptions dont la dernière date d'il y a 630.000 ans.

Le Mont Agung, à Bali, qui vient d'entrer en éruption, est un volcan de type "explosif", mais il n'est pas considéré comme un super volcan. Il a connu deux grandes explosions en 1843 et en 1963, rejetant environ 1 gigatonne de matière (1 milliard de tonnes). Son éruption il y a 54 ans avait fait 1.600 morts et provoqué une baisse des températures de 0,2 à 0,3 degrés Celsius pendant environ un an.

"Le Mont Agung possède une chambre magmatique qui est trop petite pour produire une super éruption", relève David Rothery, professeur de géosciences à Open University (Royaume Uni).

Dans un commentaire sur l'étude, il se dit "d'accord" avec le fait que les super éruptions "sont plus fréquentes qu'on ne le pensait".

Marc Reichow, de l'Université de Leicester, souligne que l'article est signé par des scientifiques respectés. Leur approche est "robuste" et "va certainement nous aider à comprendre et à prédire de futures éruptions". "Toutefois, la nature, y compris pour les éruptions volcaniques, ne fonctionne pas forcément comme une horloge".

David Pyle, professeur de Sciences de la Terre à l'université d'Oxford, tient à souligner qu'après cette étude, "Yellowstone n'est pas plus proche d'entrer en éruption aujourd'hui qu'il ne l'était hier". "Le plus probable, c'est qu'il n'y aura pas d'autre super éruption sur Terre avant des milliers d'années", selon lui.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le physicien Marcelo Gleiser: La science ne tue pas Dieu
Mathématiques: le prix Abel attribué à une femme pour la première fois
Des lycéens enfilent la blouse de chercheurs pour étudier les tiques
Comment ragoûts et yaourts néolithiques ont sans doute conduit au f et au v
La peau s'expose à Paris
Chez les chimpanzés, la diversité culturelle aussi est victime des humains
L'intelligence des arbres décryptée par les chercheurs
Un document inédit d'Albert Einstein émerge du passé
Le Cern part à la recherche des particules associées à la matière noire
A Londres, la science au service de la lutte contre l'exploitation forestière illégale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue sacrée embaumée pour l'éternité au Vietnam
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Chili: faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21
Le plastique menace toute vie aux Galapagos
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute
Froid dedans, plus chaud dehors: l'Inde dans le cercle vicieux des climatiseurs
Cop24: Réduire le gaspillage et consommer moins de viande pour nourrir la terre en 2050 selon une étude
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.045 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.