ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

SANTE - Publié le 13/01/2018 à 15:40


La viande crue pour chiens et chats, un nid à bactéries



Donner de la viande crue aux animaux domestiques peut paraître une bonne idée, sauf qu'elle est un nid à bactéries potentiellement dangereux pour la santé, ont affirmé des chercheurs vendredi.

Chiens et chats sont friands de cette chair qu'ils digèrent mieux que si elle est cuite. Oreilles de porc, cous de poule, haché de lapin, panse de boeuf et autres abats, etc.: l'offre abonde.

Des analyses ont été réalisées sur 35 produits surgelés vendus aux Pays-Bas, où la moitié des maîtres disent donner en partie ou seulement de la viande crue à leur carnivore préféré.

Et les résultats, détaillés dans la revue Vet Record, sont préoccupants. "L'Escherichia coli O157 a été isolée sur huit produits (23%), des variétés de Listeria étaient présentes dans 15 produits (43%) et de salmonelles dans sept produits (20%)", ont résumé les vétérinaires dans un communiqué.

Parfois cette viande transporte aussi des parasites: Sarcocystis cruzi (quatre produits, soit 11%) et Toxoplasma gondii (deux produits, 6%).

Pour les auteurs, l'étude, même avec un échantillon restreint, démontre que cette viande crue "peut être contaminée avec un ensemble de pathogènes zoonotiques bactériens et parasitaires, source éventuelle d'infections" chez les animaux domestiques.

Ils pointent "un risque pour la population humaine" si les précautions d'hygiène sont mal respectées.

Pour ceux qui craignent tous ces pathogènes, reste la nourriture industrielle, en conserve ou en croquettes, "rarement contaminée par des pathogènes", soulignent les vétérinaires néerlandais.

Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
Cigarette de cannabis thérapeutique: Buzyn pas opposée si c'est utile
Greffe d'organes: Pékin n'est plus persona non grata malgré un manque de transparence
Rougeole: troisième décès en 2018 en France, une jeune fille de 17 ans à Bordeaux
Le Novitchok, arme chimique russe dangereuse et mal connue
Et si une prothèse pouvait restituer artificiellement le ton de la voix ?
Enfants de la grotte en Thaïlande: se remettre sur pied, une épreuve
La testostérone pousserait les hommes à consommer plus prestigieux
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.