ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 21 Mai 2018

SANTE - Publié le 13/01/2018 à 15:40


La viande crue pour chiens et chats, un nid à bactéries



        
Donner de la viande crue aux animaux domestiques peut paraître une bonne idée, sauf qu'elle est un nid à bactéries potentiellement dangereux pour la santé, ont affirmé des chercheurs vendredi.

Chiens et chats sont friands de cette chair qu'ils digèrent mieux que si elle est cuite. Oreilles de porc, cous de poule, haché de lapin, panse de boeuf et autres abats, etc.: l'offre abonde.

Des analyses ont été réalisées sur 35 produits surgelés vendus aux Pays-Bas, où la moitié des maîtres disent donner en partie ou seulement de la viande crue à leur carnivore préféré.

Et les résultats, détaillés dans la revue Vet Record, sont préoccupants. "L'Escherichia coli O157 a été isolée sur huit produits (23%), des variétés de Listeria étaient présentes dans 15 produits (43%) et de salmonelles dans sept produits (20%)", ont résumé les vétérinaires dans un communiqué.

Parfois cette viande transporte aussi des parasites: Sarcocystis cruzi (quatre produits, soit 11%) et Toxoplasma gondii (deux produits, 6%).

Pour les auteurs, l'étude, même avec un échantillon restreint, démontre que cette viande crue "peut être contaminée avec un ensemble de pathogènes zoonotiques bactériens et parasitaires, source éventuelle d'infections" chez les animaux domestiques.

Ils pointent "un risque pour la population humaine" si les précautions d'hygiène sont mal respectées.

Pour ceux qui craignent tous ces pathogènes, reste la nourriture industrielle, en conserve ou en croquettes, "rarement contaminée par des pathogènes", soulignent les vétérinaires néerlandais.

Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
Le dioxyde de titane, un additif controversé
La carte Vitale, 20 ans et encore verte pour son âge
Le diabète, enjeu sanitaire planétaire et affaire de gros sous
La France veut bannir les nanoparticules de dioxyde de titane de l'alimentation
Un nouveau traitement contre la migraine approuvé aux États-Unis
Un homme tué en Floride dans l'explosion de sa cigarette électronique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
Nouveaux tests des Sea Bubbles, taxis volants, sur la Seine
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
Les légumes verts pourraient retarder le déclin cérébral
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.