ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 17 Juillet 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 13/01/2018 à 15:43


De mystérieuses explosions cosmiques, brèves et puissantes, livrent leurs secrets



Des astronomes pourraient avoir localisé la source de mystérieux jets de radiations brefs et de grande puissance qui intriguent les scientifiques depuis leur découverte en 2007, selon une étude présentée mercredi.

Ces phénomènes, appelés "Fast Radio Bursts" (FRB), génèrent en une fraction de seconde une quantité phénoménale d'énergie équivalente à ce que produit notre soleil en 24 heures.

Ces signaux radio-électriques, les plus puissants jamais captés parviennent en ordre dispersé, les ondes à haute fréquence arrivant plus tôt que celles à basse fréquence, une indication que ces jets de radiations viennent de très loin, selon les astronomes.

Les chercheurs estiment que jusqu'à 10.000 de ces explosions de radiations se produisent chaque jour mais seules une dizaine ont été observées pour le moment.

Une seule, "FRB 121102", s'est répétée plusieurs fois depuis sa première détection avec le télescope géant Arecibo à Porto Rico.

Cette équipe internationale d'astronomes a déterminé que la source de "FRB 1211102", observée initialement en 2012 par des astrophysiciens de l'Université Cornell, se situe à trois milliards d'années-lumière de la Terre et passe à travers un épais plasma magnétisé.

Par conséquent, ces explosions “sont projetées et distordues” ce qui devrait aider à en déterminer la source, explique James Cordes, professeur d'astronomie à l'Université Cornell, un des co-auteurs de cette recherche parue dans la revue britannique Nature et présentée mercredi à la conférence de l'American Astronomical Society, à Washington.

Ces données ont été obtenues fin décembre par le télescope Arecibo à Porto Rico et confirmées par l'observatoire "Green Bank" en Virginie Occidentale.

L'explosion provenant de "FRB 121102" produit une distorsion extrême, 500 fois plus grande que tous les autres "FRB" observés à ce jour.

Les astronomes pensent que ces jets de radiations se produisent à proximité d'un trou noir géant au centre d'une galaxie ou près d'une jeune étoile à neutron - un corps extrêmement massif résultant de l'effondrement gravitationnel du coeur d'une étoile ayant épuisé son carburant nucléaire.

"Cela pourrait-être le moteur produisant ces explosions", suppose le professeur Cordes.

Ces jets brefs et puissants de radiations sont "un phénomène nouveau avec, à ce stade, aucune explication scientifique conventionnelle", pointe Shami Chatterjee, un astronome à l'Université Cornell.

"Si une de ces explosions se produisait de notre côté de la Voie Lactée elle pourrait saturer les signaux radio de nos téléphones portables", dit-il.

"Quelle que soit la source de ces déflagrations cosmiques, cela fait très peur et nous ne voudrions pas être à proximité", ajoute le scientifique.

Les Américains peut-être absents de l'espace après novembre 2019
Tourisme spatial: les premiers vols réguliers peut-être en 2019
Un vaisseau cargo russe rejoint l'ISS en un temps record
Israël veut lancer son premier engin spatial vers la lune
Espace: la Chine conçoit un lanceur surpuissant pour 2030
Oumuamua serait en fait une comète
Un cerveau volant lancé par SpaceX vers la Station spatiale internationale
A Toulouse, renforcer le rôle de passeur de savoirs des planétariums
Nouveau retard important pour le prochain télescope spatial de la NASA
La formation de Mars a été très rapide
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.