ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Jeudi 18 Janvier 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 13/01/2018 à 15:54


Technologie: chiens et chats n'échappent pas au tout connecté



Félix a-t-il bien mangé ? Médor a-t-il bien fait sa sieste ? Les propriétaires de chiens ou de chats peuvent eux aussi compter sur la technologie pour veiller au bien-être de leur compagnon à quatre pattes.

La startup américaine Petrics affirme avoir mis au point le premier panier "intelligent" pour animal de compagnie, bardé de technologies dernier cri, qui permet grâce à des capteurs de savoir si le toutou n'a pas forcé sur les croquettes ou s'il a fait assez d'exercice.

Pour un "confort maximal", le "lit", présenté cette semaine au salon de l'électronique grand public de Las Vegas aux Etats-Unis, peut aussi moduler la température et transmet toutes une série de données au maître via une application mobile.

Les fabricants cherchent aussi à répondre à ce qui est certainement la préoccupation numéro un des possesseurs d'animaux domestiques: ne pas les perdre.

Pour éviter d'avoir à épingler des affichettes "PERDU" sur les réverbères du quartier, plusieurs startups ont conçu des dispositifs connectés pour les suivre à la trace.

Comme Whistle ("sifflet" en anglais), petit appareil vendu 80 dollars (65 euros), qui géolocalise l'animal par GPS et le réseau de téléphonie mobile. Via une application sur smartphone, on peut définir des limites géographiques au-delà duquel il ne doit pas s'aventurer.

S'il sort de la zone, un message alerte son maître, qui peut alors le localiser sur un plan.

Si votre animal s'est égaré, "vous pouvez mettre des affichettes partout, ou alors simplement regarder votre téléphone pour savoir où il est", justifie la porte-parole de Whistle, Heather Wajer.

Robot lanceur de croquettes

Si au contraire, l'animal est casanier, il est susceptible de trouver le temps long, toute la journée seul à la maison pendant que son maître est au bureau.

Il existe depuis longtemps des caméras qui permettent de surveiller à distance son animal mais Petcube assure aller plus loin.

Grâce à l'intelligence artificielle, sa caméra repère les mouvements de l'animal qui passe à proximité, ce qui déclenche alors un appel téléphonique sur le portable de son maître.

A l'aide de pointeurs lasers, l'appareil permet aussi de jouer à distance avec son chien ou son chat et même de le récompenser en lui lançant automatiquement une friandise.

Le français CamToy a eu une idée similaire: son "robot" compagnon pour chien baptisé Laïka est lui aussi prévu pour le distraire et lui envoyer une friandise sur commande.

Le patron de Petcube Yaroslav Azhnyuk estime que 40 millions de foyers américains auront un objet connecté pour animaux d'ici 2022.

La litière connectée

Passage obligé pour les propriétaires de chats: changer la litière régulièrement.

Le Litter-Robot ("robot litière", 450 dollars) détecte les entrées et sorties du matou grâce à des capteurs. Une fois la chose faite, l'appareil récupère automatiquement l'objet du délit avant de le déposer dans un filtre à charbon.

Et grâce à une application, son maître peut savoir combien de fois le chat est passé, explique le fondateur de la startup Brad Baxter.

Le sellier français CWD s'est quant à lui intéressé aux chevaux, avec sa selle connectée, spécialement conçue pour le saut d'obstacles.

Elle permet de collecter des données sur le saut, informations qu'elle envoie à un smartphone, de façon à aider le cavalier à s'entraîner, indique l'ingénieure Camille Hébert.

Un dispositif intégré à la selle et conçu par la startup Arioneo permet également de mesurer les battements de cœur du cheval.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
Italie: un village de trompe-la-mort va révéler son secret
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.