ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

INSOLITE - Publié le 23/04/2018 à 21:16


Une mouche qui fait des bulles de salive pour se rafraîchir



Pour réguler leur température corporelle par évaporation, les humains transpirent, les chiens halètent, les chats lèchent leurs poils. Une mouche des régions chaudes a adopté une autre technique: elle fait des bulles...

L'ingénieuse Chrysomya megacephala fait sortir de sa bouche des gouttes de salive avant de les aspirer à nouveau, ce qui lui permet de se rafraîchir, révèle une étude publiée dans Scientific Reports.

"Lorsque le fluide sort, il se produit une évaporation qui fait baisser la température" de ce suc gastrique. "Puis la mouche remet cette gouttelette dans sa bouche, ce qui fait diminuer la température du corps de la mouche", explique à l'AFP Denis Andrade, de l'Université de Sao Paulo (Brésil), co-auteur de l'étude.

Ce comportement "semble être un moyen très efficace pour ces mouches" de faire baisser la température de leur corps par évaporation, ajoute-t-il.

Ces insectes aux yeux rouges, qui vivent dans les régions tropicales et sub-tropicales, sont un type de mouche à viande qui pond ses oeufs dans des excréments et des animaux en décomposition.

On avait déjà observé que cette mouche faisait des bulles de salive mais sans vraiment en comprendre la raison.

Les gouttes sont de taille conséquente: elles peuvent faire la moitié de la tête de la mouche.

Les chercheurs ont utilisé des caméras infrarouges pour détecter les changements de température sur le corps de l'insecte pendant qu'il émettait ces gouttes de salive.

Les scientifiques ont observé que la goutte de couleur rougeâtre se refroidissait rapidement, perdant jusqu'à huit degrés Celsius par rapport à la température ambiante en 15 secondes environ, indique l'étude.

Les mouches ingèrent à nouveau la goutte rafraîchie, ce qui permet de baisser la température de la tête, du thorax et de l'abdomen de l'insecte de 1 degré la première fois, de 0,5 degré la deuxième, de 0,2 degré la troisième fois. Si l'opération est répétée, c'est encore plus efficace.

Les mouches soufflent davantage de bulles de salive lorsque la température de l'air augmente et elle en produisent moins dans les environnements humides car l'humidité de l'air gène le phénomène d'évaporation, a remarqué l'équipe.

Toutes ces observations apportent des "preuves convaincantes" que ces bulles "servent au moins en partie à réguler la température du corps", selon Denis Andrade. Elles sont sans doute également utiles pour la digestion.

Une vidéo montrant une mouche faire des bulles est à découvrir à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=6gZ7voodxm0

Un jackpot à 900 millions de dollars à la loterie américaine
En Birmanie, un temple bouddhiste transformé en havre pour pythons
Californie: une adolescente prépare des biscuits avec les cendres de son grand-père
Fuyant l'électricité, les Mennonites du Mexique cherchent un nouveau refuge
Des astronautes jouent les hommes des cavernes sur l'île de la Réunion
Recherche médicale: vers un retour en grâce pour le LSD ?
Dans la capitale yéménite, un sans-abri vit dans un arbre
L'Espagne face à l'invasion des trottinettes électriques
Un mamba évadé sème la peur en banlieue de Prague
En Vendée, un championnat du monde de cheval... sans chevaux
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
Un jackpot à 900 millions de dollars à la loterie américaine
En Birmanie, un temple bouddhiste transformé en havre pour pythons
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.