ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

INSOLITE - Publié le 23/04/2018 à 21:16


Une mouche qui fait des bulles de salive pour se rafraîchir



        
Pour réguler leur température corporelle par évaporation, les humains transpirent, les chiens halètent, les chats lèchent leurs poils. Une mouche des régions chaudes a adopté une autre technique: elle fait des bulles...

L'ingénieuse Chrysomya megacephala fait sortir de sa bouche des gouttes de salive avant de les aspirer à nouveau, ce qui lui permet de se rafraîchir, révèle une étude publiée dans Scientific Reports.

"Lorsque le fluide sort, il se produit une évaporation qui fait baisser la température" de ce suc gastrique. "Puis la mouche remet cette gouttelette dans sa bouche, ce qui fait diminuer la température du corps de la mouche", explique à l'AFP Denis Andrade, de l'Université de Sao Paulo (Brésil), co-auteur de l'étude.

Ce comportement "semble être un moyen très efficace pour ces mouches" de faire baisser la température de leur corps par évaporation, ajoute-t-il.

Ces insectes aux yeux rouges, qui vivent dans les régions tropicales et sub-tropicales, sont un type de mouche à viande qui pond ses oeufs dans des excréments et des animaux en décomposition.

On avait déjà observé que cette mouche faisait des bulles de salive mais sans vraiment en comprendre la raison.

Les gouttes sont de taille conséquente: elles peuvent faire la moitié de la tête de la mouche.

Les chercheurs ont utilisé des caméras infrarouges pour détecter les changements de température sur le corps de l'insecte pendant qu'il émettait ces gouttes de salive.

Les scientifiques ont observé que la goutte de couleur rougeâtre se refroidissait rapidement, perdant jusqu'à huit degrés Celsius par rapport à la température ambiante en 15 secondes environ, indique l'étude.

Les mouches ingèrent à nouveau la goutte rafraîchie, ce qui permet de baisser la température de la tête, du thorax et de l'abdomen de l'insecte de 1 degré la première fois, de 0,5 degré la deuxième, de 0,2 degré la troisième fois. Si l'opération est répétée, c'est encore plus efficace.

Les mouches soufflent davantage de bulles de salive lorsque la température de l'air augmente et elle en produisent moins dans les environnements humides car l'humidité de l'air gène le phénomène d'évaporation, a remarqué l'équipe.

Toutes ces observations apportent des "preuves convaincantes" que ces bulles "servent au moins en partie à réguler la température du corps", selon Denis Andrade. Elles sont sans doute également utiles pour la digestion.

Une vidéo montrant une mouche faire des bulles est à découvrir à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=6gZ7voodxm0

Des scientifiques recherchent l'ADN du monstre du Loch Ness
Inde: deux touristes français attaqués par des singes au Taj Mahal
VIDEO: Un duel incroyable entre deux lynx devenu viral
La Poste américaine émettra en juin des timbres Grattez et Sentez
La validité d'un testament par SMS devant le tribunal de Metz
Mexique: un chef de gang arrêté avec ... son tigre
Ouverture à Édimbourg d'un village consacré à l'accueil des sans-abri
Une ville estonienne met une feuille de cannabis sur son logo
Au Japon, même les moines peuvent souffrir de surmenage
Un double amputé parvient au sommet de l'Everest
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.