ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

RECHERCHE - Publié le 23/04/2018 à 21:18


Les gènes de la couleur des cheveux pourraient aider la recherche sur le cancer



L'identification de plus de 100 nouveaux gènes liés à la couleur des cheveux pourrait faire progresser les connaissances sur le cancer de la peau et d'autres maladies, selon des chercheurs.

Ce travail pourrait également donner un coup de pouce aux enquêtes de police en aidant les médecins légistes à identifier, à partir de traces d'ADN, des criminels grâce à la couleur de leurs cheveux.

Pour mener à bien "la plus grande étude génétique sur la pigmentation" réalisée jusque là, les chercheurs ont analysé les données ADN de près de 300.000 personnes d'origine européenne provenant de banques de données (UK Biobank, 23andMe, International Visible Trait Genetics Consortium...)

En comparant la couleur des cheveux autodéclarée par ces individus avec les éléments génétiques stockés en plusieurs millions d'endroits dans le génome humain, l'équipe a identifié 124 gènes impliqués dans la couleur des cheveux.

Les facteurs héréditaires déterminent à 97% la couleur des cheveux et de la peau, mais seulement une douzaine de gènes avaient déjà été identifiés.

"Le lien entre la pigmentation et la santé est très important dans l'évolution de l'espèce humaine", dit à l'AFP Veronique Bataille du King's College de Londres co-auteure de l'étude parue lundi dans la revue Nature Genetics.

"En savoir plus sur ces gènes peut être important non seulement pour le cancer de la peau, mais aussi pour d'autres pathologies, comme les maladies auto-immunes."

Parmi les maladies liées à la pigmentation citées par les chercheurs figurent les cancers des testicules, de la prostate et de l'ovaire, ainsi que la maladie de Crohn et d'autres formes de maladies intestinales.

Les hommes préfèrent les blondes

L'étude confirme que les femmes ont plus fréquemment des cheveux plus clairs que les hommes suggérant que le sexe est vraiment associé à la couleur des cheveux.

"Notre étude confirme dans de très grandes tailles d'échantillons qu'il doit y avoir eu une sélection des femmes blondes", selon Mme Bataille. "C'est fascinant en termes d'histoire humaine et de comportement sexuel", poursuit-elle.

En d'autres termes, l'expression autrefois populaire les "hommes préfèrent les blondes" pourrait être fondée sur un ancien impératif de l'évolution.

"Notre travail nous aide à comprendre les causes de la diversité humaine en montrant comment les gènes impliqués dans la pigmentation se sont subtilement adaptés aux environnements extérieurs", ajoute Tim Spector du King's College de Londres, co-signataire de l'étude conduite avec le Centre Médical Erasmus de Rotterdam (Pays-Bas).

Les enfants en contact avec la nature se comporteraient mieux
Le cerveau reste attentif à son environnement même pendant le sommeil
Dormir moins de 6h par nuit pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Plusieurs centaines de gènes ayant une influence sur la consommation de tabac ont été découverts
Certains additifs alimentaires seraient liés à un style de vie plus sédentaire
Notre cerveau porte son attention sur la taille réelle des objets
Cancer du sein: un test sanguin pourrait aider à choisir le traitement
À la recherche de nouvelles molécules contre le paludisme
Un placenta artificiel pourrait aider à comprendre les problèmes de la grossesse
Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.