ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

RECHERCHE - Publié le 23/04/2018 à 21:18


Les gènes de la couleur des cheveux pourraient aider la recherche sur le cancer



        
L'identification de plus de 100 nouveaux gènes liés à la couleur des cheveux pourrait faire progresser les connaissances sur le cancer de la peau et d'autres maladies, selon des chercheurs.

Ce travail pourrait également donner un coup de pouce aux enquêtes de police en aidant les médecins légistes à identifier, à partir de traces d'ADN, des criminels grâce à la couleur de leurs cheveux.

Pour mener à bien "la plus grande étude génétique sur la pigmentation" réalisée jusque là, les chercheurs ont analysé les données ADN de près de 300.000 personnes d'origine européenne provenant de banques de données (UK Biobank, 23andMe, International Visible Trait Genetics Consortium...)

En comparant la couleur des cheveux autodéclarée par ces individus avec les éléments génétiques stockés en plusieurs millions d'endroits dans le génome humain, l'équipe a identifié 124 gènes impliqués dans la couleur des cheveux.

Les facteurs héréditaires déterminent à 97% la couleur des cheveux et de la peau, mais seulement une douzaine de gènes avaient déjà été identifiés.

"Le lien entre la pigmentation et la santé est très important dans l'évolution de l'espèce humaine", dit à l'AFP Veronique Bataille du King's College de Londres co-auteure de l'étude parue lundi dans la revue Nature Genetics.

"En savoir plus sur ces gènes peut être important non seulement pour le cancer de la peau, mais aussi pour d'autres pathologies, comme les maladies auto-immunes."

Parmi les maladies liées à la pigmentation citées par les chercheurs figurent les cancers des testicules, de la prostate et de l'ovaire, ainsi que la maladie de Crohn et d'autres formes de maladies intestinales.

Les hommes préfèrent les blondes

L'étude confirme que les femmes ont plus fréquemment des cheveux plus clairs que les hommes suggérant que le sexe est vraiment associé à la couleur des cheveux.

"Notre étude confirme dans de très grandes tailles d'échantillons qu'il doit y avoir eu une sélection des femmes blondes", selon Mme Bataille. "C'est fascinant en termes d'histoire humaine et de comportement sexuel", poursuit-elle.

En d'autres termes, l'expression autrefois populaire les "hommes préfèrent les blondes" pourrait être fondée sur un ancien impératif de l'évolution.

"Notre travail nous aide à comprendre les causes de la diversité humaine en montrant comment les gènes impliqués dans la pigmentation se sont subtilement adaptés aux environnements extérieurs", ajoute Tim Spector du King's College de Londres, co-signataire de l'étude conduite avec le Centre Médical Erasmus de Rotterdam (Pays-Bas).

Musique: bide ou carton ? Des chercheurs disent pouvoir prédire le succès
Découverte d'une molécule prometteuse contre la sclérose en plaques
Les fourmis, une source future de médicaments ?
Découverte montréalaise contre le cancer du sein
Des structures embryonnaires créées sans passer par la fécondation
Il y a cinq formes de diabète et non deux, estiment des chercheurs
Comment mieux effacer les tatouages? La science a son idée
Etudier l'huître pour mieux comprendre le développement des cancers
Carmat fait part d'avancées dans l'essai clinique pivot de son coeur artificiel
Le nombre de gènes connus de la dépression triple
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.044 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.