ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

SANTE - Publié le 23/04/2018 à 21:24


Sperme, ovules: proposition pour le droit d'en savoir plus sur les donneurs



L'organisation qui recueille les dons de gamètes (sperme, ovules) en France défend le droit d'en savoir plus sur les donneurs, jusqu'à présent totalement anonymes, a indiqué mardi à l'AFP sa présidente, Nathalie Rives.

Qui est mon père biologique, pourquoi-a-t-il fait ce don ? Aujourd'hui, un enfant issu d'un don de sperme n'a aucune réponse à ces questions.

Après un débat interne, la Fédération nationale des Centres de conservation des oeufs et du sperme humains (Cecos) s'est prononcée, lors des États généraux de la bioéthique, pour le recueil de diverses données non nominatives, a-t-elle expliqué, confirmant des informations du Monde.

"Il ne s'agit pas de lever l'anonymat. Il s'agit de permettre la transmission de données non identifiantes", a précisé Mme Rives.

"Dans les échanges que nous avons eus, nous sommes tombés d'accord pour dire qu'au minimum, il faudrait conserver les motivations des donneurs", par exemple sous forme de lettre de motivation, a rapporté ce médecin du Centre hospitalier universitaire de Rouen.

"Sur le plan juridique, on pourrait aussi réfléchir au recueil d'autres données comme la catégorie professionnelle, les hobbies, savoir combien d'enfants le donneur a eus, ou d'autres éléments qu'il souhaiterait communiquer", a-t-elle expliqué.

La proposition concerne aussi bien les donneurs masculins (de sperme) que féminins (d'ovocytes), ainsi que les couples (donneurs d'embryons).

La Fédération des Cecos appelle par ailleurs à la création d'une institution indépendante qui gérerait le registre national des donneurs, garantissant sa pérennité et la sécurité de ces données.

D'après sa présidente, "pour les donneurs ce serait aussi un moyen d'être informés sur le résultat de leurs dons. Car aujourd'hui, tout ce qu'apprennent les donneurs de sperme notamment, c'est que leur don ne doit pas permettre plus de dix naissances". Les couples bénéficiant d'un don pourraient également avoir accès a posteriori à ces "données non identifiantes".

La procréation médicalement assistée (PMA) est l'un des sujets des États généraux de la bioéthique, qui doivent déboucher sur un projet de loi à l'automne.

Certaines associations de personnes issues de la PMA et des médecins militent pour la fin de l'anonymat du don de gamètes, comme l'ont décidé d'autres pays dont la Suisse.

Mais "la majorité des donneurs ne sont pas pour", a affirmé à l'AFP le Pr Louis Bujan, ancien président de la Fédération.

En 2011, 1.307 enfants étaient nés d'un don de gamètes en France, soit 0,16% des naissances, selon les derniers chiffres de l'Agence de biomédecine.

Handicap: le nombre de bénéficiaires de l'AAH a doublé depuis 1990
Plus de 600.000 décès en France en 2017, nouveau record depuis l'après-guerre
La dépression a progressé en France ces dernières années
À l'ombre des vignes de Niagara, le cannabis a remplacé les orchidées
Le cannabis, nouvel eldorado des géants de l'alcool?
Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement, conclut une expérience américaine
Près d'un Français sur trois a renoncé à des soins ces derniers mois
Les cabines de bronzage mises à l'index
Première greffe de foie d'une mère séropositive à son enfant
Cent ans après la grippe espagnole, le monde n'est pas à l'abri d'une pandémie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.055 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.