ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 25 Mai 2018

SANTE - Publié le 23/04/2018 à 21:25


De l'exercice, pas des vitamines, pour prévenir la chute des personnes âgées



        
Faire de l'exercice est plus efficace pour éviter les chutes, principale cause de décès lié à une blessure chez les plus de 65 ans, qu'ingurgiter des compléments de vitamine D, selon des recommandations publiées mardi aux Etats-Unis.

Le groupe de travail des services préventifs - US Preventive Services Task Force (USPSTF) - a mis à jour les dernières recommandations en la matière qui remontaient à 2012, lorsque l'organisme consultatif médical indépendant avait préconisé la prise de vitamine D par les personnes âgées pour leur éviter de tomber.

Mais le groupe de travail a relevé cette année qu'à moins qu'une personne ne souffre d'une carence en vitamine D ou d'une faible densité osseuse comme l'ostéoporose, les essais cliniques menés sur le sujet "n'ont démontré aucun bénéfice" pour prévenir la chute des personnes vieillissantes et réduire le risque de fracture.

L'USPSTF - qui a même constaté une hausse du risque de développer des calculs rénaux chez celles prenant des compléments de vitamine D et de calcium - a incité à faire de l'exercice, selon les nouvelles recommandations publiées dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Cela devrait inclure des séances "individuelles supervisées et des cours en groupe ainsi que de la thérapie physique", précisent-elles.

Selon les données les plus récentes, près de 29% des adultes américains de 65 ans et plus ont signalé en 2014 être tombés. Près de 38% ont "nécessité un traitement médical ou ont dû restreindre leurs activités pendant au moins un jour", selon les éléments publiés dans le JAMA.

Quelque 33.000 personnes sont décédées aux Etats-Unis à la suite d'une chute en 2015.

Faire de l'exercice permet également de diminuer le risque de maladie cardiaque, d'accident vasculaire-cérébral, de diabète de type 2, de démence et de cancer, selon un éditorial accompagnant les recommandations.

Cependant, pour les personnes âgées présentant "un risque accru d'ostéoporose, celles souffrant d'une carence en vitamine D, ou les deux, il reste raisonnable de considérer la prise de complément en vitamine D (...) comme étant en adéquation avec les recommandations d'autres organismes professionnels comme la Société américaine d'endocrinologie et la Fondation nationale de l'ostéoporose", a-t-il poursuivi.

En Colombie, des malades chez le juge avant le médecin
New York: dans la ville qui ne dort jamais, la sieste gagne du terrain
Près d'un quart de la population mondiale pourrait être obèse en 2045
L'Estonie crée une base de données ADN pour 10 pour cent de sa population
Un médicament contre l'eczéma pourrait aussi marcher contre l'asthme
Votre smartphone nuit à votre apprentissage
Une étude révèle que le cyberloafing peut aider les employés à faire face à l'ennui au travail
Santé cardiaque : les bienfaits du poisson à nouveau soulignés
Euthanasie: Anne a construit sa vie et construit sa mort
Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les conditions environnementales à l'origine du gros cerveau de l'homme
Ultime difficulté de l'Everest, le ressaut Hillary n'est plus
Premier été sans pailles en plastique pour une île grecque
Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
Japon: des conduites d'air rouillées dans 12 réacteurs nucléaires
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.035 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.