ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

SANTE - Publié le 23/04/2018 à 21:27


Après un infarctus, il faut reprendre le sport ou s'y mettre



Une personne qui s'est remise d'un infarctus du myocarde doit reprendre le sport ou s'y mettre, plutôt que de rester inactive, montre une étude présentée jeudi devant la Société européenne de cardiologie.

"Devenir plus actif physiquement après un infarctus du myocarde divise par deux le risque de mourir dans les quatre ans qui suivent", a calculé l'auteur d'une étude sur le sujet, le professeur de médecine Örjan Ekblom.

Cette observation est issue du suivi de plus de 22.000 Suédois, âgés de 18 à 74 ans, dans les années qui ont suivi un infarctus.

"Il est bien connu que les personnes physiquement actives ont moins de risque d'avoir une attaque cardiaque et plus de chances de vivre longtemps", a rappelé M. Ekblom, de l'École des sciences du sport et de la santé de Stockholm.

"Cependant, nous ne connaissions pas l'incidence de l'exercice physique sur les gens après une attaque cardiaque", a-t-il ajouté.

En moyenne, dans les quatre ans suivant l'infarctus, la mortalité a été de 2,82% par an chez les personnes qui n'avaient pas d'activité physique et ont persisté, contre 1,14% par an chez celles qui ont "augmenté leur activité physique".

La mortalité la plus faible a été constatée chez les personnes qui faisaient déjà du sport et ont continué (0,75% par an), nettement moins élevée que chez ceux qui ont "réduit leur activité physique" (1,27% par an).

"Faire de l'exercice physique deux fois ou plus par semaine devrait être automatiquement recommandé aux patients qui ont souffert d'une attaque cardiaque", a estimé M. Ekblom, cité dans un communiqué de la Société européenne de cardiologie, qui tenait un congrès sur la prévention cardiovasculaire à Ljubljana.

Cependant, a-t-il ajouté, "il faudrait plus de recherches pour découvrir s'il y a un type d'activité physique qui serait particulièrement bénéfique".

Handicap: le nombre de bénéficiaires de l'AAH a doublé depuis 1990
Plus de 600.000 décès en France en 2017, nouveau record depuis l'après-guerre
La dépression a progressé en France ces dernières années
À l'ombre des vignes de Niagara, le cannabis a remplacé les orchidées
Le cannabis, nouvel eldorado des géants de l'alcool?
Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement, conclut une expérience américaine
Près d'un Français sur trois a renoncé à des soins ces derniers mois
Les cabines de bronzage mises à l'index
Première greffe de foie d'une mère séropositive à son enfant
Cent ans après la grippe espagnole, le monde n'est pas à l'abri d'une pandémie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.074 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.