ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 23 Juillet 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 23/04/2018 à 21:34


A Singapour, un robot assemble des chaises Ikea



Fatigué de ne pas pouvoir monter un meuble vous-même avec un mode d'emploi? A Singapour, une chaise Ikea peut être assemblée en moins de dix minutes par un robot qui pourrait être utilisé à l'avenir dans l'industrie automobile et aéronautique.

Cet appareil mis au point par une équipe de scientifiques de l'Université de technologie de Nanyang, dans la ville-Etat d'Asie du Sud-Est, peut assembler une chaise en bois en huit minutes et 55 secondes.

Le robot commence par prendre des photos de parties de chaise posées par terre avec une caméra 3D avant que ses deux bras mécaniques équipés de capteurs dotés des mêmes sensibilités qu'un bras humain ne procède au montage de la chaise.

"Pour un robot, assembler une chaise Ikea avec une telle précision est plus compliqué qu'il n'y paraît", observe Pham Quang Cuong, responsable de l'équipe qui a mis au point l'appareil.

"Le travail d'assemblage doit être réparti en différentes étapes comme l'identification des différentes pièces de la chaise, la force nécessaire pour assembler les morceaux, et il faut s'assurer que les bras du robot ne se touchent pas", ajoute-t-il.

L'équipe de scientifiques cherche maintenant à développer davantage les capacités du robot pour lui apprendre à assembler d'autres meubles en imitant les gestes humains, à lire un mode d'emploi ou encore à vérifier un produit fini. Pour le moment, le robot peut assembler seulement une chaise du géant suédois de l'ameublement.

Ces scientifiques collaborent aussi avec l'industrie aéronautique et automobile où le robot pourrait être utilisé à l'avenir pour diverses tâches, par exemple percer des trous dans un avion.

De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Tesla: les frasques d'Elon Musk commencent à inquiéter
Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale
Facebook: les parents d'une ado allemande décédée autorisés à accéder à son compte
Complexe, le marché des courriers recommandés électroniques aiguise les appétits
Alphabet accentue ses efforts dans les drones et les ballons
Doctolib s'impose comme le champion du rendez-vous médical en ligne
Le géant chinois de la batterie s'installe en sauveur en Allemagne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Maine-et-Loire: un maire interdit l'entrée de sa commune... aux moustiques
Chasse au crocodile sur les plages de l'île touristique de Phuket
Le chlordécone nuit à la fertilité des souris sur plusieurs générations
Au Mozambique, l'agriculture de conservation au secours de la forêt
Galileo s'étoffe et gagne des utilisateurs
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.