ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 23 Juillet 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 23/04/2018 à 21:40


La Chine en tête dans la course mondiale à la 5G, selon une étude



La Chine mène la course au déploiement de la 5G, l'internet mobile ultra-rapide, devant la Corée du Sud et les Etats-Unis, selon une étude publiée lundi.

Ces trois pays, ainsi que le Japon, font partie des plus engagés dans le déploiement de cette technologie, selon une enquête du cabinet Analysys Mason, qui a examiné dans dix pays les actions menées par les entreprises et les politiques publiques.

Ces pays constituent le premier groupe - le mieux préparé - tandis que les marchés européens, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, font partie du deuxième groupe. Singapour, Russie et Canada font partie du troisième groupe, selon cette étude réalisée pour la CTIA, l'association américaine des opérateurs de télécommunications.

La Chine doit sa courte avance à la fois à "une politique gouvernementale proactive et à l'impulsion venant du secteur", a commenté la CTIA dans un communiqué. Plus précisément, toutes les grosses entreprises du secteur se sont engagées avec des dates de lancement et le gouvernement avec des attributions de fréquences aux opérateurs.

La 5G est un facteur clef du développement des objets connectés. Son élaboration doit aider à supporter les milliards de données qu'impliquerait l'utilisation normalisée de voitures autonomes et autres objets intelligents du quotidien. L'Union européenne souhaite son arrivée pour 2020.

"Les Etats-Unis n'auront pas de deuxième chance pour gagner la course mondiale à la 5G", a commenté Meredith Attwell Baker, à la tête de la CTIA.

Les premiers déploiements commerciaux de cette technologie sont promis dès cette année en Asie et aux Etats-Unis mais l'essentiel des déploiements devraient plutôt se faire en 2019, selon une étude récente de GlobalData.

La 5G est considérée par beaucoup de pays, notamment aux Etats-Unis, comme un enjeu stratégique. C'est ce qui avait conduit mi-mars au blocage par la Maison Blanche de l'offre publique d'achat (OPA) hostile du fabricant de semi-conducteurs Broadcom, basé à Singapour, sur l'américain Qualcomm, au nom de craintes pour la sécurité nationale. C'est avant tout la Chine que les Etats-Unis craignent, en particulier le groupe Huawei.

De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Tesla: les frasques d'Elon Musk commencent à inquiéter
Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale
Facebook: les parents d'une ado allemande décédée autorisés à accéder à son compte
Complexe, le marché des courriers recommandés électroniques aiguise les appétits
Alphabet accentue ses efforts dans les drones et les ballons
Doctolib s'impose comme le champion du rendez-vous médical en ligne
Le géant chinois de la batterie s'installe en sauveur en Allemagne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Maine-et-Loire: un maire interdit l'entrée de sa commune... aux moustiques
Chasse au crocodile sur les plages de l'île touristique de Phuket
Le chlordécone nuit à la fertilité des souris sur plusieurs générations
Au Mozambique, l'agriculture de conservation au secours de la forêt
Galileo s'étoffe et gagne des utilisateurs
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.