ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 23 Juillet 2018

SCIENCE - Publié le 23/04/2018 à 22:47


Il y a 100 millions d'années, il y avait des araignées à queue



Des chercheurs annoncent lundi la découverte d'un curieux spécimen d'araignée, vieille de 100 millions d'années et possédant une queue couverte de poils.

À l'origine de l'identification de cette nouvelle espèce, quatre fossiles d'araignées primitives, piégées dans de l'ambre (résultant des sécrétions de végétaux fossilisés), il y a 100 millions d'années en Birmanie.

Très bien conservés, les spécimens font l'objet de deux publications différentes dans la revue Nature Ecology & Evolution.

En plus de ses habituelles et quelque peu effrayantes pattes et filières (les appendices qu'elles utilisent pour fabriquer la soie et tisser leur toile), cette très vieille araignée aurait possédé une queue couverte de poils courts, ressemblant un peu à celle des scorpions.

Cet appendice aurait pu lui permettre de « détecter l'environnement », selon Paul Selden de l'Institut de paléontologie et du Département de géologie de l'Université du Kansas, coauteur d'une des études.

Minuscule (chaque fossile mesure environ 7/8 millimètres de long en comptant les 5 millimètres de queue), l'animal a été nommé Chimerarachne yingi en référence à Chimère, le monstre hybride de la mythologie grecque, car il représente « un mélange curieux de caractéristiques anciennes et modernes ».

Pour Paul Selden, Chimerarachne yingi serait entre les araignées modernes, équipées de filières, mais sans queue et les très vieilles Uraraneida (un ordre éteint d'arachnides, cousines des araignées) qui vivaient il y a entre 380 et 250 millions d'années et possédaient une queue, mais pas de filières.

Chimerarachne yingi pourrait donc être l'arachnide archaïque « la plus semblable aux araignées ». Et selon le chercheur, il serait même possible que certains de ses descendants à queue soient encore présents dans les forêts birmanes.

Mais pour l'équipe de Gonzalo Giridet, de l'Université d'Harvard, à l'origine de l'autre étude, Chimerarachne yingi serait elle-même une Uraraneida, et se serait donc éteinte sans laisser de descendant.

Apparues il y a plus de 300 millions d'années, les araignées sont maintenant présentes sur l'ensemble du globe et se divisent en pas moins de 47 000 espèces.

Egypte: découverte d'un atelier de poterie de plus de 4.500 ans
Néandertal savait lui aussi allumer le feu
Sous la surface de la Terre, des milliards de tonnes de diamant
Découverte exceptionnelle d'un crâne de mastodonte, cousin de l'éléphant
Lorsqu'il s'est investi, l'humain peut être aussi bête qu'une souris
Des outils trouvés en Chine repoussent la présence de l'homme en Asie
Après le séisme de Mexico, un temple découvert dans une pyramide
Argentine: découverte d'un dinosaure géant vieux de plus de 200 milllions d'années
Les Romains pourraient avoir chassé la baleine en Méditerranée
Découverte d'un dinosaure géant en Argentine
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Maine-et-Loire: un maire interdit l'entrée de sa commune... aux moustiques
Chasse au crocodile sur les plages de l'île touristique de Phuket
Le chlordécone nuit à la fertilité des souris sur plusieurs générations
Au Mozambique, l'agriculture de conservation au secours de la forêt
Galileo s'étoffe et gagne des utilisateurs
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.027 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.