ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 23 Juillet 2018

SCIENCE - Publié le 23/04/2018 à 22:52


Découverte d'une tique gorgée du sang d'un dinosaure



Les tiques festoyaient de sang de dinosaures bien avant de devenir le cauchemar des marcheurs et de tout ce qui a des poils et des plumes et même parfois de ce qui porte des écailles, selon une étude publiée dans la revue Nature Communications.

Une équipe de chercheurs espagnols et britanniques a trouvé en Birmanie quatre tiques parfaitement conservées dans de l'ambre (résultant des sécrétions de végétaux fossilisés), vieille de 99 millions d'années.

Parmi ces quatre parasites surgis du passé, l'un, de la famille des « Tiques terribles de Dracula », était « gorgé de sang », un autre avait une patte « empêtrée » dans une plume, appartenant immanquablement à un dinosaure puisque les oiseaux n'existaient pas encore.

Cette dernière, représentante d'une espèce éteinte, mesurait un millimètre et avait huit pattes mais pas d'oeil.

« Il est extrêmement rare de découvrir des fossiles de parasites hématophages directement liés aux restes de leurs hôtes », explique Xavier Delclòs de l'université de Barcelone, coauteur de l'étude.

De quelques micromètres à deux millimètres de long, l'acarien se fixe sur la peau de sa proie pour se nourrir de son sang propageant une grande variété de maladies.

« Alors que les oiseaux sont les uniques descendants des dinosaures théropodes à avoir survécu à l'extinction de masse de la fin du Crétacé, il y a 66 millions d'années, les tiques ne se sont pas juste accrochées à la vie, elles se sont développées », disent les chercheurs.

La découverte peut faire penser au film Jurassic Park dans lequel des chercheurs découvrent de l'ADN de dinosaure dans un moustique fossilisé dans de l'ambre. Mais cela ne sera pas encore pour cette fois : « toutes les tentatives pour extraire L'ADN des échantillons d'ambre se sont révélées infructueuses », précise dans un communiqué le musée d'histoire naturelle de l'université d'Oxford.

Egypte: découverte d'un atelier de poterie de plus de 4.500 ans
Néandertal savait lui aussi allumer le feu
Sous la surface de la Terre, des milliards de tonnes de diamant
Découverte exceptionnelle d'un crâne de mastodonte, cousin de l'éléphant
Lorsqu'il s'est investi, l'humain peut être aussi bête qu'une souris
Des outils trouvés en Chine repoussent la présence de l'homme en Asie
Après le séisme de Mexico, un temple découvert dans une pyramide
Argentine: découverte d'un dinosaure géant vieux de plus de 200 milllions d'années
Les Romains pourraient avoir chassé la baleine en Méditerranée
Découverte d'un dinosaure géant en Argentine
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Maine-et-Loire: un maire interdit l'entrée de sa commune... aux moustiques
Chasse au crocodile sur les plages de l'île touristique de Phuket
Le chlordécone nuit à la fertilité des souris sur plusieurs générations
Au Mozambique, l'agriculture de conservation au secours de la forêt
Galileo s'étoffe et gagne des utilisateurs
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.