ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

SEXO - Publié le 24/04/2018 à 17:06


Les machos ont plus de problèmes d’érection



Tout homme a été, est ou sera, confronté à des troubles d’érection, mais les machos s’en tirent moins bien que les autres.

Dans une nouvelle étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine, le Pr Pedro Nobre et sa collègue de l’université de Minho (Braga, Portugal), Maria Manuela Peixoto, ont voulu voir, grâce aux réponses de près de 300 hommes hétérosexuels et 300 gays, si le fait d’avoir des croyances machistes augmentait la fréquence des «pannes». Ils ont retrouvé ce lien tant chez les hétéros que chez les gays.

Devant un trouble de l’érection, l’homme peut s’angoisser et se trouver menacé dans «sa virilité» au lieu de banaliser l’événement (et d’en faire un aléa naturel). Dès lors, un cercle vicieux s’enclenche. Au lieu de se centrer sur l’excitation, le plaisir du moment, ou des sentiments amoureux susceptibles de faciliter la connection érotique avec sa ou son partenaire, l’homme se focalise sur son pénis («va-t-il durcir?», «Va-t-il rester dur?»), ce qui augmente son stress et donc, par stimulation du système nerveux sympathique, compromet l’érection.

Qu’est-ce qu’un macho sexuel?

«Les études ont montré que les hommes souffrant de difficultés sexuelles activaient beaucoup plus souvent des schémas cognitifs (enchaînement de pensées) négatifs quand ils étaient exposés à un événement sexuel infructueux», expliquait déjà le professeur Pedro Nobre, psychologue de l’université de Porto dans un article de 2003 (Sexual and Relationship Therapy), où il posait les bases d’un modèle cognitivo-émotionnel des troubles de l’érection.

Mais ce qui a retenu l’attention du Pr Nobre, c’est de constater que les hommes qui avaient des troubles sexuels (manque de libido ou érection défaillante) étaient plus nombreux à endosser des «croyances machistes». Telles qu’«un homme, un vrai, a souvent des relations sexuelles», «un homme est toujours prêt pour le sexe», ou encore «un homme est capable de tenir (en érection) aussi longtemps qu’il le faut pour satisfaire sa (son) partenaire». Des croyances machistes (et fausses!) qui rendent l’homme plus vulnérable en cas de difficulté d’érection.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Petit lexique des nouvelles définitions du genre
Pansexuel, bi, queer, trans, non-binaire : ces jeunes qui bousculent les normes de genre
Les hommes choisiraient de manger de la viande lorsqu'ils veulent séduire les femmes
La souffrance des filles serait sous-estimée face à celle des garçons
Penser à son partenaire permettrait de réduire son stress
La sextech fait vibrer le CES de Las Vegas
Une Française sur trois n'est pas épanouie sexuellement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.