ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 22 Août 2018

SCIENCE - Publié le 25/04/2018 à 16:41


Des poignards en os humains très prisés



En Nouvelle-Guinée, les hommes fabriquaient avec le plus grand soin des armes à partir des fémurs de leur père ou «d'un autre membre de la communauté très respecté», selon une étude publiée mercredi dans Royal Society Open Science.

Ces poignards (ou dagues) étaient utilisés jusqu'au XXe siècle pour frapper l'adversaire «lors de corps à corps», pour «achever des victimes blessées», voire pour immobiliser les prisonniers en vue du prochain banquet cannibale.

Longues et pointues, les armes étaient finement décorées, incisées de dessins abstraits et figuratifs, pour susciter un sentiment de respect et d'admiration.

Pour les armes les plus prestigieuses, celles à partir d'os humains, le guerrier pouvait revendiquer les pouvoirs de l'homme dont l'os avait été utilisé, explique l'étude.

Ces dernières armes, rares et précieuses, avaient droit à une attention toute particulière lors de leur fabrication pour résister à bien des combats.

Car la dague servait non seulement à perforer les artères de la victime, mais également, en faisant pression, à lui briser le cou, précise l'étude.

D'autres poignards, réalisés en os de casoar (des volatiles qui peuplent actuellement l'Australie, connus pour leur capacité à abattre un homme d'un seul coup de patte), ne présentent pas une fabrication aussi soignée. Pourtant les chercheurs ont démontré que les os de casoar offraient la même robustesse que les os humains, mais sans la dimension symbolique.

Pour éviter que les poignards en os humain ne se brisent lors du combat, «les hommes leur donnaient une forme légèrement différente, avec une plus grande courbure» que ceux en casoar, explique le coauteur de l'étude, Nathaniel J. Dominy, du Dartmouth College aux États-Unis.

Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La relativité d'Einstein, supercherie scénaristique préférée des réalisateurs
Découverte d'un vieux ptérosaure, premier vertébré construit pour voler
Docile ou agressif ? Des gènes de la domestication découverts chez les renards
Une boucle d'oreille vieille de 2200 ans dévoilée à Jérusalem
La pêche au filet a débuté il y a près de 30.000 ans
Sur le site de Stonehenge, certains défunts seraient d'origine galloise
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
Un zoo belge perd deux de ses trois koalas en moins d'un mois
La géolocalisation, omniprésente à l'ère du smartphone
 LES PLUS LUS 
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Taira, épicentre de l'art rupestre chilien
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
Une étude douche les espoirs de transformer l'atmosphère martienne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.